sam polk

 

Mauricio Rugeles Schoonewolff

C’est un constat clinique : l’argent aussi pose problème aux patients addicts. Cependant la catégorie d’ « addiction », toujours en extension, accueille une nouvelle recrue : dans un article de janvier 2014, l’ex-trader de Wall Street, Sam Polk, propose une nouvelle addiction : l’addiction à l’argent.  Son article publié dans le New York Times s’intitule « For the love of money ». Polk y raconte son vécu avant et après son travail pour une entreprise de Wall Street. Son témoignage est intéressant parce qu’il raconte aussi ses problèmes avec l’alcool, la cocaïne et le cannabis, ainsi que son rapport à l’autre sexe… Bien qu’il définisse un nouveau type d’addiction, on peut donc constater que celle-ci ne serait pas sans rapport avec les avatars de la castration au principe des addictions aux substances toxiques plus « traditionnelles ». Dans son témoignage, Polk se présente comme un être orienté par le désir de son père d’être milliardaire. Toutefois son addiction aux toxiques fait dans un premier temps barrage à son ambition professionnelle. Après que sa copine l’a quitté, il parvient enfin à se sevrer pour obtenir l’emploi qu’il convoitait. Mais aussitôt, à Wall Street et dès lors qu’il a commencé à gagner de l’argent selon ses vœux, les limites s’effacent : l’insouciance initiale fait place à une avidité de consommation, toxiques inclus à nouveau. Et bien qu’il gagne même plus d’argent que ce qu’il a pu rêver, sa jalousie du revenu des autres grandit et il aspire à toujours plus. Lire la suite sur le site du Vecteur Addictions / TyA Grand-Paris…

Partages 0