Présentation, par Pierre Naveau, de son nouvel ouvrage avec la participation de l’équipe de la bibliothèque

livre naveau

Une rencontre est quelque chose qui vous arrive par hasard. Il y a là, en effet, quelque chose d’imprévisible. On ne s’y attendait pas. C’est la surprise ! Une rencontre introduit ainsi une coupure entre un avant et un après et provoque, à l’occasion, une rupture – avec le passé, un partenaire peut-être, mais surtout avec un savoir. Ainsi le rapport au savoir change-t-il. Car la question se pose : Veut-on, ou non, en savoir quelque chose de la rencontre ? Il y faut, en effet, du courage – celui qu’il faut pour affronter le réel de l’imprévu et celui qui suppose que l’on se soit désenglué relativement au fantasme dont on est captif.

Jeudi 2 octobre 2014, à 21 h 15

École de la Cause freudienne

Association de psychanalyse reconnue d’utilité publique

1, rue Huysmans 75006 Paris

Tél : 01 45 49 02 68

 

Pierre Naveau est psychanalyste, membre de l’École de la Cause freudienne, de la New Lacanian School et de l’Association Mondiale de Psychanalyse pour lesquelles il a publié de nombreux articles. Maître de conférences au département de psychanalyse de l’Uniersité Paris VIII et enseignant à la Section clinique de Paris-Saint-Denis, il est l’auteur de La psychanalyse au miroir de Balzac et a contribué à plusieurs ouvrages collectifs :L’homme Kertész, Variations psychanalytiques sur le passage d’un siècle à l’autre et Virginia Woolf, L’écriture, refuge contre la folie(Éditions Michèle, 2013 et 2011), Les psychoses et le lien social, Pertinences de la psychanalyse appliquée et Qui sont vos psychanalystes ? (avec Jacques-Alain Miller et 84 amis).

Partages 0