Au terme de cette année d’expérience, le groupe du Vecteur « Psychanalyse et Littérature » a cherché à cerner ce qui a fait lien et permis une mise en commun sérieuse et assidue du travail de chacun. Ce petit groupe s’est formé avec quelques personnes qui se sont choisies et ont décidé de se réunir autour des signifiants « psychanalyse » et « littérature ».

Par son lien avec « L’Envers de Paris », par son lieu de réunion Rue de Navarin et par les comptes rendus mensuels des travaux et de leurs avancées pour « Le Courrier », les productions de chacun ont été ouvertes à un lien vers l’extérieur au-delà des membres du groupe présents. En prenant soin dans chacun de ces comptes rendus d’apporter d’autres propositions, le membre responsable de ces écrits a décomplété et relancé les avancées des travaux vers d’autres liens.

C’est avec ces désirs singuliers de chercher et de trouver ensemble que le groupe du Vecteur « Psychanalyse et Littérature » poursuivra son travail, dés le 17 septembre 2014, tout d’abord sur l’écriture de N. Sarraute, puis sur la fonction de la Lettre chez J. Lacan. Ce groupe, qui reste ouvert, gardera son rythme mensuel.

Marie-Christine Baillehache.

Pour tout contact : baillehache.mariechristine@9business.fr

Partages 0