shame_

Fabian Fajnwaks

Le commentaire du film Shame de Steve McQueen (Grande-Bretagne-2011), dont le personnage principal, Brandon, est présenté comme un cas d’Hypersexuel (selon la nouvelle classification du DSM-5, « addict au sexe dans l’ancienne du DSM-IV), nous mènera à examiner ce qu’il en est de la jouissance du Un, dans ce qu’elle peut avoir d’itérative et d’illimitée, « d’hommosexuelle » (J. Lacan dans « L’Etourdit ») face à la perspective de « l’Hétéros », de « celui qui aime les femmes, quelque soit son sexe ».

Lire la suite sur le site du TyA-Grand Paris…

Partages 0