Édito septembre 2016

Chers collègues,

Supposant vos batteries généreusement rechargées après une saison aussi solaire, je vous souhaite une belle rentrée porteuse de nouvelles initiatives et projets pour chacun des vecteurs dans cette nouvelle année. Celle-ci commence en force grâce à l’acceptation d’Eric Laurent de participer à une soirée où nous débattrons autour des questions soulevées par son dernier livre « L’Envers de la biopolitique », le mercredi 21 septembre à 21h15 au 31 rue de Navarin, activité organisée conjointement avec l’Association des Psychologues Freudiens.

Des activités en vue de la préparation des 46es Journées de l’ECF, auront lieu au mois d’octobre afin d’approcher l’objet regard à partir du théâtre et du cinéma. Le collectif Psychanalyse et Théâtre annonce un programme prometteur autour de huit pièces jouées sur des prestigieuses planches parisiennes tout en investissant d’autres lieux tels que les Théâtres de L’Odéon et de La Bastille, tous les deux ravis de laisser résonner dans l’intimité de leurs murs la voix de l’orientation lacanienne.

La Journée de l’Envers de Paris aura le samedi 10 juin 2017 et aura comme titre « Les nouveaux visages de la ségrégation », thème qui se présente déjà comme un fil reliant le travail des différents vecteurs et de notre publication Horizon dont le sommaire du prochain numéro est superbe. Nous avons rédigé l’argument que vous recevrez prochainement, les premières invitations ont été envoyées et nous sommes à la recherche d’une salle en mesure de nous accueillir, ceux qui ont des bonnes pistes sont invités à contacter l’un des membres du bureau.
Le « groupe de recherches » qui articule son travail au thème de notre journée d’étude reprend ses réunions en septembre. Il centralise la bibliographie préparatoire à cette journée et en assurera la diffusion.

Plusieurs vecteurs ont voulu brancher leur travail de cette année sur le fil thématique de notre Journée. Clinique et Addictions le fera en explorant à partir de la clinique l’articulation entre les addictions et la montée des passions dans notre actualité. Champ-contrechamp prêtera une attention particulière à la question de la ségrégation notamment au sein du séminaire « Les enfants de la science » à La Salpetrière, champ clinique où cette question prend un accent singulier. Littérature et psychanalyse fait une belle place dans son choix d’ouvrages, à l’étude d’écrivains contemporains se penchant sur la question de la haine, tel Ta-Neshi Coats dans son formidable « Une colère noire ». Psynéma compte bien cerner la question en poursuivant son travail autour de la figure de l’alien.

De son côté le collectif sur le Genre explorera l’articulation féminisme et psychanalyse, tandis que Criminologie lacanienne étudiera le statut du corps dans une clinique si singulière où seront interrogés aussi bien la question du corps meurtri que celle de l’acte pervers. Le Séminario Latino reprendra ses activités fin novembre.

Camilo Ramirez

Tous les détails de ces infos sur notre site www.enversdeparis.org et pensez à les diffuser le plus possible autour de vous et à nous rejoindre sur twitter : @EnversDeParis

Partages 0