Le corps en cause

Vecteur
Criminologie lacanienne

Première soirée du cycle 2016-2017
21e soirée de l’Atelier Criminologie

Soirée animée par
Dario Morales, psychologue, psychanalyste, membre ECF
José Rambeau, psychologue, psychanalyste, membre ECF

Le corps est le mobile mais la cause du délit
« is my soul »

Le Séminaire invite à passer du corps à la question de la causalité. Qu’entendons-nous par corps ? À la différence de l’organisme, soma, le corps est un espace traversé par le signifiant. Plus précisément le signifiant n’est pas lié par le signifié et on verra combien la clinique est riche, car les dits du signifiant s’écrivent dans la psyché de chaque sujet. Cette première soirée sera consacrée à mieux cerner la « causalité » présente dans le mobile du crime et dans la fugue adolescente. « La cause, la cause est dans mon âme », s’exprime ainsi Othello, alors qu’il va par jalousie étrangler Desdémone. Le mobile est le corps à détruire par passion ; mais la « cause » est dans le désir – ici chez un sujet paranoïaque – dans son âme, dans son insondable décision de détruire l’être aimé. Inversement, la fugue chez le sujet adolescent montre comment le mobile – la matérialité du corps, se fait initialement absent aux yeux des parents, là où le commissariat de police et la clinique trouveront à l’après coup le sujet souffrant du rapport au signifiant.

mardi 8 novembre 2016
à 20h30

31, rue de Navarin
M° Pigalle, M° Saint-George
Paris 9e

Coordination
Dario Morales
damofer@orange.fr
06 61 72 46 48

Entrée gratuite
sans pré-inscription

Présentation
Dario MORALES, psychologue, psychanalyste, membre ECF (75), « Le corps du crime rode dans l’âme du criminel »

Cécile VIGNEconseillère en sécurité, Paris, « Corps exilé, corps retrouvé »

Sandra VASQUEZpsychologue en CMP (92), anciennement à l’UCSA de la Maison d’Arrêt de Nanterre (92), « Le corps du meurtre, compagnon en prison »

Partages 0