Vecteur
Théâtre et Psychanalyse

Madame Klein

de Nicolas Wright
Mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman
traduction de François Regnault

Publiée au Champ freudien, et traduite par François Regnault à l’invitation de Brigitte Jaques-Wajeman, la pièce de Nicholas Wright, Mme Klein, est un passionnant huis-clos. Trois femmes, trois analystes, Mélanie Klein, Melitta Schmideberg, sa fille, et Paula Heimann, une élève, sont réunies un jour et une nuit. La mère et la fille s’affrontent avec une grande violence autour d’une cause, celle de la mort mystérieuse du fils de Mélanie Klein. Il y est question de mère, de deuil, de haine et de combat pour le savoir, hommes et pères comptant bien peu pour ces femmes. Éric Laurent, dans sa postface indiquait que la thèse exposée par l’auteur, c’est que “la société des femmes n‘est possible qu’avec la psychanalyse, en se passant alors du père”. Il sera avec Brigitte Jaques-Wajeman et François Regnault sur la scène du Théâtre des Abbesses pour ce rendez-vous exceptionnel de l’Envers de Paris, le 15 octobre. Ne tardez pas à réserver.

Philippe Benichou

Réservation
Les réservations par l’Envers de Paris sont closes. Vous pouvez néanmoins vous adresser au Théâtre des ABBESSES

Théâtre des Abesses
31 rue des Abesses
Paris 18

Partages 0