Le « narcissisme absolu »

Collectif « Lectures Freudiennes »

Notre réunion du mois d’octobre aura lieu le 3 octobre 2018 chez Susanne Hommel>

En savoir plus sur le collectif>

 

La lecture, l’élaboration, la traduction du texte de Freud « Metapsychologische Ergänzung zur Traumdeutung » –Suppléments métapsychologiques à la doctrine du rêve » – continuent. Freud a rédigé ce texte en 1915, pendant la Première Guerre Mondiale.

Il évoque la théorie de la Dementia praecox. L’hypothèse d’une contradiction se confirme. Soit le système inconscient n’a pas obéi au désir du sommeil partant du Ich, son investissement est totalement ou partiellement conservé, le Ich s’est crée un certain degré d’indépendance. En même temps un certain montant de dépense de refoulement devrait être maintenu pendant la nuit afin de contrer le danger pulsionnel.

Nous pouvons nous figurer la situation conduisant à la formation du rêve comme suit : le désir de dormir cherche à introduire tous les investissements émis par le Ich et cherche à établir un narcissisme absolu.  – Nous soulignons l’apparition du concept de narcissismeabsolu. -Tant que je Ich règne tous les systèmes sont vidés de leurs investissements. Il y a aussi les cas dans lesquels où le Ich laisse tomber le désir de dormir parce qu’il se sent incapable d’inhiber les motions refoulées devenues libres pendant le sommeil, il renonce au sommeil parce qu’il craint ses rêves.

Freud traite du narcissisme, du désir de dormir, du refus de dormir, questions fondamentales pour chaque parlêtre. Susanne Hommel