La nuit des mille heures

 

Projection suivie d’une conversation avec Virgil Widrich, réalisateur, et Clotilde Leguil, psychanalyste membre de l’ECF.

Une nuit, un meurtre – une passion interdite et un grand secret familial.
Quand les Ullich se retrouvent dans leur palace à Vienne pour savoir qui héritera de l’entreprise familiale, la matriarche meurt au moment même où elle s’apprêtait à donner son consentement. Mais à la surprise générale, elle réapparaît. Et elle n’est pas la seule. Des générations d’ancêtres stupéfiés et décédés reviennent également à la vie, ramenant avec eux les secrets de famille les plus enfouis.

Ce film qui entremêle fiction et expérimentation visuelle, articule les effets de la pulsion de mort qui, à travers les non-dits, revient toujours à la même place et affecte le parlêtre autant dans son intimité que dans sa façon d’être dans le monde.

Dans le contexte inquiétant de la résurgence d’idées populistes en Europe, il devient fondamental de croiser les discours entre artistes, psychanalystes et un large public afin de cerner au plus près les enjeux du réel auquel nous sommes confrontés. Cette soirée s’inscrit dans la série d’événements du mouvement Zadig à Paris.

Jeudi 7 février 2019 à 20h30 aux Ateliers Varan

6 Impasse de Mont-Louis, 75011 Paris

Participation : 10 euros

Voici deux liens vimeo du « making off » du film « La nuit des mille heures ». L’un avec Virgil Widrich, et l’autre avec Jean-Claude Carrière qui a assuré la dramaturgie.
Pour accèder au sous-titrage en français il faut aller en bas à droite, cliquer sur « CC » et choisir « Français » : Interview Carrière>   Interview Regie>