Le Direktor …

Le Collectif Théâtre et psychanalyse de L’Envers de Paris vous convie le samedi 16 mars 2019, à l’issue de la représentation, à un débat avec Oscar Gomez Mata, metteur en scène, et Anne Ganivet-Poumellec, psychanalyste, membre de l’ECF, animé par Philippe Benichou.

Qui est le maître ?
par Bernadette Colombel

Avec le metteur en scène, Oscar Gomez Mata, le Théâtre de la Bastille propose Le Direktor, une pièce adaptée du film du même nom (2006), du réalisateur Lars Von Trier. Dans Le Direktor, le cinéaste met en scène un directeur d’entreprise qui, n’assumant pas le versant désobligeant de sa charge, se fait passer pour un simple employé et invente un pseudo directeur à qui il donnera corps sous la forme d’un acteur de théâtre ; ce dernier joue cette fonction jusqu’au moment où, se prenant au jeu de son personnage, il ne joue plus la comédie. Le Direktor multiplie les quiproquos, pointe l’inconséquence et renvoie à la faillite des semblants.

Tout en questionnant le jeu de l’acteur, Oscar Gomez Mata reprend le thème de Lars Von Trier en donnant toute sa force à l’absurdité et à la violence symbolique qui prévalent dans l’entreprise contemporaine : cette dernière est passée d’un système de « militarisation »(1) , hiérarchisé, à une dilution des responsabilités, en même temps qu’il est requis des employés une adaptabilité de plus en plus grande, sous l’insigne de « flexibilité ». La transformation des règles qui régissent les liens direction/employés, la confusion des rôles, le mélange de l’intime et du professionnel sont interrogés par le biais d’une comédie burlesque où président un jeu de masques et de mises en abyme, déjà présents dans le film. 

(1) Pierre ANSAYJack Sennet, la vie et le travail sans qualité

Site internet Théâtre de la Bastille>