Édito mars 2019

Chers membres et amis de l’Envers de Paris,,

Après les vacances d’hiver, nous voici prêts pour reprendre nos chantiers de L’Envers de Paris. Tout d’abord, les membres de notre association se réuniront à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire le mardi 19 mars. Ce moment d’élaboration commune aura lieu en présence de Gil Caroz, président de L’Envers de Paris et des membres du conseil statutaire.

Les 49èmes Journées de l’ECF se tiendront à Paris, les 16 et 17 novembre 2019. Sous le très beau titre « Femmes en psychanalyse », cet événement est une invitation à explorer ce que les femmes continuent de révéler à la psychanalyse, et ce que la psychanalyse peut à son tour en transmettre. La participation active des vecteurs et collectifs de L’Envers de Paris est très attendue tout au long de ces mois préparatoires. Pour s’inscrire>

Quant à nos projets en cours, la 4ème conversation de la série « Psychanalyse et psychiatrie » aura lieu le mercredi 17 avril à 20h. Nous aurons le plaisir d’accueillir Éric Laurent, psychanalyste membre de l’ECF, et Patrick Landman, psychiatre, membre fondateur du collectif Stop DSM. Le thème : « Entre psychiatrie et neurosciences, quel avenir pour le diagnostic ? ». Ce sera également une rencontre préparatoire vers le congrès PIPOL 9 :« L’inconscient et le cerveau. Rien en commun ».

 Je vous invite à lire le texte de Marie Majour qui, sous le titre « Faut-il enfermer pour soigner ? » nous propose un après-coup de la conversation du 14 février dernier « Psychiatrie et Justice, à la lumière de la Psychanalyse ».

En ce mois de mars, l’activité des vecteurs offre une large variété de rendez-vous psychanalytiques dans Paris.

Le lundi 11 mars à 21h, Pierre Sidon et Stéphanie Lavigne recevront Coralie Haslé et Philippe Benichou dans le cadre du vecteur Clinique et addictions.

Le collectif Lectures freudiennes poursuivra son travail autour du texte de Freud Compléments métapsychologiques de la doctrine du rêve (1915). Mercredi 19 mars à 21h chez Susanne Hommel.

Le vecteur Théâtre et psychanalyse sera sur scène au Théâtre de La Bastille autour de la pièce Le Direkteur, d’après le film de Lars Von Trier. Le débat suivant le spectacle réunira Oscar Gómez Mata, metteur en scène, Anne Ganivet-Poumellec, psychanalyste membre de l’ECF et Philippe Benichou, responsable du collectif. Samedi 16 mars 2019 à 20h.

Le Seminario Latino de Paris, en partenariat avec l’Association Franco-Argentine de Psychiatrie et Santé Mentale, propose une soirée autour du livre Sexualités en travaux. Invités : Juan Pablo Lucchelli et Jean-Claude Milner, co-auteurs de cet ouvrage, ainsi que Patrice Maniglier, enseignant en philosophie à l’Université de Paris-Nanterre. Mercredi 27 mars à 21h. Maison de l’Amérique Latine. Patrick Almeida animera cette rencontre.

Avec ce numéro de mars, un florilège de textes issus des activités de différents vecteurs nous parvient. Maria-Luisa Alkorta, Karim Bordeau et Elisabetta Milan nous font part de leurs réflexions autour du film L’ombre d’un doute, d’A. Hitchcock, projeté par le vecteur Psynéma le mois dernier. Zoé Raphael signe un texte issu de son travail auprès du groupe Littérature et psychanalyse. Alexandra Fehlauer propose un après-coup de la rencontre avec Clotilde Leguil et le réalisateur viennois Virgil Widrich autour de la projection de son film La nuit des 1000 heures.

Et enfin, j’ai le plaisir de vous annoncer que L’Envers de Paris accueillera l’événement « Lacan Satyricon ». Cette belle initiative de Laura Sokolowsky sera l’occasion d’une rencontre savante entre cinéma, psychanalyse, histoire et histoire de l’art. La projection du film Satyricon (1969) de Federico Fellini sera suivie d’une conversation avec Éric Laurent, psychanalyste membre de l’ECF, Bernrad Sergent, historien et chercheur au CNRS, et Pascal Torres, conservateur en chef au Musée du Louvre. Samedi 11 mai 2019 à 13h. Cinéma L’Entrepôt. Vous pouvez réserver votre place en écrivant à : lacansatyricon@gmail.com

A très bientôt !

Beatriz Gonzalez-Renou