La clinique avec Lacan

Cours d’introduction à la clinique d’orientation lacanienne

Pour des étudiants en psychologie
dans le coup de la psychanalyse !

Que proposons nous exactement ?

2013 : Cela fait deux années que nous parlons de la nécessité d’un Cours  d’introduction à l’enseignement de Lacan adressé  aux  étudiants. Pour Laurence Hemmler, c’est son expérience de psychologue à l’hôpital psychiatrique et de Chargée de cours à la faculté de psychologie et donc de rencontres avec les jeunes étudiants en psychologie qui lui a donné le désir de commencer cette expérience à l’Envers de Paris et pour Marie Claude Sureau, c’est l’expérience de groupes de travail à l’hôpital avec la présence de jeunes stagiaires psychologues confrontés à une clinique difficile, sans repères véritables, et l’envie de transmettre le discours analytique aux jeunes générations sans toujours trouver le moyen de les contacter.

Un petit  comprimé de Lacan  ? C’est ainsi que Lacan joue sur l’équivoque du petit comprimé et aborde les choses dans une conférence de 1967 éditée dans la petite collection du Seuil sous le titre « Mon enseignement ». La première des trois conférences dans laquelle il a une heure pour parler de son enseignement commence ainsi. « Je ne pense pas vous livrer mon enseignement sous la forme d’un comprimé, cela me parait difficile. On fera peut être cela plus tard. C’est toujours comme ça que ça finit. Quand vous êtes disparu depuis suffisamment de temps, vous vous résumez en trois lignes dans les manuels… Je ne prévois rien de l’avenir de ce à quoi se rapporte mon enseignement c’est-à-dire la psychanalyse. Je souhaite moi qu’elle devienne quelque chose mais il n’est pas sûr qu’elle en prenne le chemin. »

Le titre de cette première conférence est « Place, origine  et fin de mon enseignement…» il ne s’agit pas de résumer la psychanalyse donc, il s’agit dit-il en 67 de « vous mettre dans le coup d’une chose qui est engagée, qui est entrain, qui n’est pas finie » on ne peut mieux dire, c’est cela qui nous pousse à mettre en route ce cours, mettre les étudiants actuels  et en particulier en psychologie dans le coup des enjeux autour  de la psychanalyse en France en 2012 et cela en se faisant une voie de passage vers l’enseignement de Lacan.

Pour cela, il faut reprendre d’abord l’histoire. Lacan déploie ce qu’est la notion de place pour lui, c’est l’occasion de situer notre offre, quelle place souhaitons nous prendre  par rapport  à ce qui est enseigné  en faculté de  psychologie ?  La place d’une mise dans le coup vers le discours analytique aujourd’hui avec ses enjeux et ses difficultés actuelles. C’est très clair, il a fallu des rencontres, des bonnes rencontres pour que l’expérience de la psychanalyse reste vivante pour nous. Nous tenterons d’être un petit caillou sur le chemin de ces bonnes rencontres.

Enfin, il y a un moment particulier de transmission pour les psychologues, c’est le temps du stage, et il nous paraît important d’offrir par ce cours le moyen aux étudiants de parler de ce qu’ils rencontrent dans leurs stages et ainsi nous inviterons aussi nos collègues de l’ECF, de l’Envers de Paris, de l’ACF IDF qui travaillent dans les institutions ou ils peuvent accueillir des stagiaires à venir nous faire part de leur expérience et de ce qui oriente leur pratique en institution. Voici le projet qui a déjà commencé mais cela ne se fera pas sans l’aide des collègues, en nous transmettant les listings des étudiants pour ceux qui interviennent dans les universités, dans les lieux de formations, nous comptons sur le bouche à oreille attentif. Une réunion a déjà eu lieu qui a permis de faire connaissance et de problématiser certaines questions qu’est ce que l’Autre chez Lacan ? Qu’est ce que le fantasme  ? Un étudiant a pu parler de son stage et d’un phénomène de corps (mal à la tête) qui avait surgi pour lui à un moment particulier au cours de ce stage.

Animé par Laurence Hemmler & Marie-Claude Sureau

Renseignements et inscriptions :

5 + 3 =

« Ce que j’enseigne a fait un certain bruit »

Laurence Hemmler et Marie-Claude Sureau Quand Lacan fait ses conférences après la publication des Écrits dans les années 1960-1970, il rencontre un public qui n'est pas celui des psychanalystes auxquels il faisait séminaire jusque là. C'est un public nouveau, la...

Transmettre Lacan à deux voix

Laurence Hemmler et Marie-Claude Sureau Publié initialement dans La Lettre Mensuelle, n°329, juin 2014, ECF. Depuis deux ans, l’Envers de Paris propose un cours mensuel gratuit d’introduction à la clinique d’orientation lacanienne. Ce cours s’adresse aux néophytes...

Partages 0