Regardez…

Collectif Théâtre et Psychanalyse

« Pourquoi m’as-tu fait la robe si longue, mère ? » L’Envers de Paris fait sa comédie à la française, et vous présente le débat autour de la pièce « l’éveil du printemps de Wedekind, avec Anaëlle Lebovits-Quenehen et François Regnault, par Stéphanie Lavigne.

Participez à la semaine sans écrans

OCCUPATION 2 a commencé il y a quelques jours avec le spectacle Grande Traversée du collectif l'Avantage du doute. Cette aventure se poursuit du 4 au 10 juin avec la SEMAINE SANS ÉCRANS où nous continuerons à interroger notre rapport...

« L’Éveil du printemps », à la Comédie Française

L’Envers de Paris vous invite à la Comédie Française, où se jouera l’Éveil du printemps, suivi d’ un débat avec Clément Hervieu-Leger, Anaëlle Lebovits-Quenehen et François Regnault, le dimanche 13 mai.

le dimanche 13 mai, débat animé par Philippe Benichou et Christiane Page.

Entrons dans la ronde

Le scandale de La Ronde
Scandaleuses, les « souillures du mariage et les désillusions de l’adultère » d’Emma Bovary (et non l’inverse comme le regrettera le procureur Pinard ), scandaleuses la même année les fleurs vénéneuses de Baudelaire, « obscènes et immorales », qui « conduisent nécessairement à l’excitation des sens par un réalisme grossier et offensant pour la pudeur », scandaleuse Nora qui laisse époux et enfants pour « prendre conscience d’[elle]-même et de ce qui [l’]entoure » et refuse face à son mari d’être « d’abord et avant tout épouse et mère » pour être « d’abord et avant tout un être humain » à la fin de Maison de poupée. […]

L’Europe psychanalytique enlevée !

En attendant, le 5 novembre, l’invitation de Bernard Henri Lévy à sa pièce inquiète Hôtel Europe, et le débat avec l’Envers de Paris, Philippe Benichou, Directeur de l’Envers de Paris a donné la parole à Jean-Daniel Matet : l’Europe de la psychanalyse en avance sur l’Europe politique en construction ?

Séminaire en ligne : Le contexte du Séminaire de Lacan

…mon intérêt s’est plutôt porté sur la façon dont Lacan a répondu à cet évènement, auquel il a donné un nom – son excommunication – en proposant presque une nouvelle dé?nition de l’inconscient (…) J’avais donc appelé mon intervention : « 1964, l’inconscient structuré comme un regard. » (Clotilde Leguil)