Comptes rendus, produits de travail, articles de référence, arguments, critiques, débats, coups de gueule, déclarations…

C’est ici !

Un oubli de son corps :

Jean Faucheur « Le cri », 2014 Geneviève Mordant Nous continuons d’explorer ce thème du corps et de l’impossible en interrogeant différents artistes, pour mettre en tension l’impossible et leur corps en tant qu’impliqué dans leur geste artistique respectif. Notre...

Gambling at the TyA

La référence aux idéations des joueurs est, aujourd’hui la bouteille à l’encre non plus seulement des sociologues mais aussi des rééducateurs de la pensée et du comportement…

La butée du corps

Nous projetons de continuer cette série de rencontres avec d’autres artistes, dans l’idée de reprendre en détails chacun des entretiens et d’en faire une synthèse sur le thème de l’impossible pour le corps-parlant.

Psynéma : compte rendu de la séance du 7 février 2015

Karim Bordeau Dans un premier temps nous avons étudié un texte de Freud : « Le motif du choix des coffrets[1]. Ce texte singulier est évoqué par Lacan dans le Séminaire L’identification, dans la séance du 24 janvier 1962[2] où  il analyse cette étrange affaire des...

Éthique, politique et psychanalyse

Dans notre réflexion sur un dialogue possible entre gender studies et psychanalyse nous sommes parvenus, avec Judith Butler, à nous poser une question qui peut paraître à la fois désuète et d’une brûlante actualité : « peut-on considérer la famille comme une communauté naturelle, capable d’instituer dans et par sa nature un ordre de droit ? »

Les sex addicts en question

L’abord comportemental des compulsions sexuelles et de ladite « dépendance affective » apparait au premier plan du discours contemporain. Mais, comme on va le vérifier à nouveau après la dernière soirée qui a tourné autour de l’analyse du film Shame par Fabian Fajnwaks, c’est bien plus qu’un comportement qui est en cause chez ceux que l’on appelle les « sex – ou love – addicts. »
L’amour et le sexe peuvent-ils être considérés comme des addictions ? Pourquoi pas, si tant est que la catégorie des addictions serait une fiction, au sens – sérieux – de Bentham : une vérité dans sa fragile beauté ?

« Ce que j’enseigne a fait un certain bruit »

Laurence Hemmler et Marie-Claude Sureau Quand Lacan fait ses conférences après la publication des Écrits dans les années 1960-1970, il rencontre un public qui n'est pas celui des psychanalystes auxquels il faisait séminaire jusque là. C'est un public nouveau, la...

N. Sarraute et « La lettre volée »

 Compte rendu de la réunion du Vecteur « Psychanalyse et littérature » du 17 Décembre 2014 Marie-Christine Baillehache Tout au long de son œuvre, N. Sarraute soutient sa visée littéraire de mettre le langage face à l’inconnu de son sens. C’est au dur travail de...

Shame : L’Un et le féminin

Shame met en scène le rapport d’un sujet avec l’Un tout seul de la jouissance. Il aborde la tension si contemporaine entre l’Un tout seul de la jouissance autoérotique et l’effraction dans son circuit que produit la rencontre avec deux personnages féminins.

Partages 0