Édito Février 2018

Chers membres,

L’Envers de Paris a connu deux années d’activité intense et joyeuse sous la direction de Camilo Ramirez dont le travail constant et décidé lui a donné un bel élan.

Le moment de la permutation venu, c’est avec un grand plaisir, et un réel engagement que j’ai accepté la proposition que l’Ecole, à travers son président, m’a faite d’en assumer à mon tour la direction. Je tiens avant tout à saluer le travail, tant dynamique que sérieux de Camilo Ramirez. L’orientation soutenue qu’il a donnée aux différentes actions de L’Envers de Paris et la façon dont chacun s’y est impliqué se traduisent aujourd’hui par une articulation tout à fait en phase avec le moment de réveil qu’a été pour nous tous l’année 2017.

Ce moment porte désormais un nom. Un nom donné par Jacques-Alain Miller : L’année zéro du Champ freudien[1]. C’est à partir de cette interprétation que nous sommes invités à participer activement à ce mouvement d’ouverture vers de nouvelles façons de faire circuler le discours psychanalytique dans le monde. Et ce, en prenant appui sur ce qui de l’air du temps nous interpelle, nous alerte et nous réveille.

Aussi ai-je le plaisir de vous annoncer que notre assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 13 mars à 21h au local de l’Ecole de la Cause freudienne. Elle se déroulera en présence de Gil Caroz, président de l’Envers de Paris ainsi que du Conseil statutaire. Il s’agit d’un temps fort d’élaboration et de réflexion commune. Ce sera l’occasion de nous retrouver et d’envisager ensemble les axes thématiques à explorer durant les deux années à venir.

L’Envers de Paris est en pleine forme ! Les vecteurs et collectifs, sur le fil du désir qui anime leurs responsables, continuent d’interroger l’époque. Ainsi, en créant des carrefours permettant la rencontre entre la psychanalyse d’orientation lacanienne et d’autres champs du savoir, l’Envers consolide sa place dans la Cité.

En témoignent les événements à venir en ce mois de février. Mais tout d’abord, le samedi 3, l’Ecole de la Cause freudienne organise la journée Question d’Ecole à la Maison de la Chimie. Le thème choisi, « Nouvelles figures du psychanalyste », nous invite à poursuivre le moment logique initié l’année dernière par Jacques-Alain Miller et à élargir la question quant aux « nouvelles modalités de l’action du psychanalyste dans le monde »[2].

En ce qui concerne les collectifs et vecteurs de l’Envers de Paris, le vendredi 9 février aura lieu le séminaire Les enfants de la science sous le thème « Nouvelles demandes, nouvelles pratiques. Le genre, la procréation ». Il sera animé par François Ansermet et Nouria Gründler.

Le collectif Théâtre et Psychanalyse nous propose quant à lui deux rencontres ce mois-ci. Deux pièces traitant l’énigme du couple : Constellations de Nick Payne, mise en scène d’Arnaud Anckaert, samedi 10 février au théâtre de l’Aquarium à 20h. Et Menahem-Mendl le rêveur de Sholem Aleichem, mise en scène d’Hélène Cohen, lundi 19 février au théâtre de la Huchette à 20h. Ces représentations seront suivies d’un débat avec des psychanalystes de l’ECF organisés par Philippe Benichou et Christiane Page.

Enfin, mardi 13 février, le vecteur Clinique et addictions, sous la responsabilité de Pierre Sidon et Stéphanie Lavigne, poursuivra son travail autour du thème « Addictions ordinaires et extraordinaires : le triomphe de l’éducation ».

En espérant votre présence en nombre, riche d’idées nouvelles à notre AG,
Je vous souhaite, chers collègues, une très belle année 2018.

Beatriz Gonzalez-Renou

[1] Miller J.-A., « Champ freudien, année zéro », http://www.lacanquotidien.fr/blog/wp-content/uploads/2017/06/LQ-718-B.pdf
[2] Caroz G., Argument de la Journée Question d’Ecole du 3 février 2018, http://www.causefreudienne.net/event/question-decole-2018/

Événements à la Une

Cherchez la faute

S’inspirant de la lecture des travaux de la psychanalyste Marie Balmary, François Rancillac, metteur en scène et directeur du théâtre de l’Aquarium, a écrit une pièce qui revisite le mythe d’Adam et Eve, […] par Philippe Benichou

Festen

Le bruit d’un couvert en argent résonne sur un verre en cristal pour obtenir le silence. Devant une trentaine d’invités, le fils ainé, Christian, se lève et demande la parole (…) par Hélène de la Bouillerie

Nouvelles traductions de Freud, par Suzanne Hommel

Nous avons terminé la traduction des trois derniers textes de Freud :
« Konstruktionen in der Analyse » – Constructions dans l’analyse » (1937), « Die Ichspaltung im Abwehrvorgang » – La division du sujet dans le processus de défense – (1938), et (…) Les trois textes seront publiés en bilingue par l’édition Éres.
Nous entamerons la traduction de (…) par Suzanne Hommel

Seminario Latino de Paris

Lecture en espagnol du livre « Todo el mundo es loco » de J-A.Miller, séminaire de l’orientation lacanienne de 2007-2008.
Invité: Gustavo DESSAL, AME-ELP, écrivain et psychanalyste à Madrid / Moderation: Eugenia VARELA AP-ECF, Paris
Intervenants : Alexandra Escobar: « Le nouveau, ce qui change et l’incurable » / Claudio Maino: « L’homme nouveau et l’ancienne société »

Le triomphe de l’éducation

En Novembre 2017 auront lieu les prochaines journées de l’École de la Cause freudienne dont le thème est: «Apprendre: désir ou dressage». Dans notre discipline, ladite addictologie, on assiste aux premières loges au triomphe de l’«éducatif»: … C’est l’éductologie! … par Pierre Sidon et Stéphanie Lavigne

Projection-Débat L’invasion des profanateurs

Le Vecteur Psynéma de l’Envers de Paris propose le 15 novembre 2017 la projection du film de Philip Kaufman, L’Invasion des profanateurs (Invasion of the Body Snatchers, 1978), suivie d’une heure de débat. … Karim Bordeau

Séminaire les Enfants de la Science, Nov 2017

Le monde de la procréation change plus vite que notre capacité de le suivre. A travers un usage nouveau des biotechnologies de la procréation, pour des demandes sociétales…

Lolita : Une écriture de la perversion

HUMBERT HUMBERT ET LA PERVERSION
Au cœur de la perversion il y a l’œil désirant. Dans le roman Lolita de Nabokov, il y a une illustration de cet œil désirant pervers qui va chercher son objet, découper son objet, à travers la fenêtre du fantasme : Il m’arrivait par exemple… par Philippe Doucet

Horizon, N° 62

Le dernier numéro Horizon, est arrivé !
Au sommaire plusieurs interventions de notre Journée « Visages de la ségrégation » (10 juin 2017) ainsi que d’autres travaux issus des vecteurs ayant exploré cette année la question de la ségrégation.
Ce numéro très enseignant et politique sur la façon dont le discours analytique donne une lisibilité sur certains aspects de notre actualité, sera en vente à la Libraire des J47.
Camilo Ramirez

À vouloir faire le père…

Il sera question lors de cette soirée d’autre chose que de l’attitude négative d’un père à l’égard de son fils bien que la phénoménologie ait décrit des extrêmes qui vont de l’indifférence à la jalousie en passant par le dédain et le manque de protection. […] Dario Morales & José Rambeau

Ravage Kleinien

Madame Klein, la pièce en deux actes de Nicolas Wright met en scène trois femmes, la mort du fils, des pères absents et disqualifiés et la psychanalyse kleinienne. […] par Marie-Christine Baillehache

Entretien avec Etienne Lepage

Humain, trop humain,
Entretien avec Etienne Lepage, auteur et metteur en scène de « Logique du pire », présenté au Théâtre de la Bastille et Philippe Benichou, psychanalyste, pour le collectif « Théâtre et psychanalyse » de l’Envers de Paris. […] par Philippe Benichou

ecf-messager, vous connaissez ? 

Petit dialogue entre @mis

Ce n’est pas cette liste de diffusion intense de l’École de la Cause freudienne ?

J’en ai entendu parler…

Oh oui, intense ! Pour tout connaître de cette École et de sa petite flottille, les différentes ACF (l’École dans les régions).

Tout connaître, vraiment ? 

Tout connaître, on n’y arrive pas. Mais ECF-Messager, c’est : des informations nombreuses, des réflexions diverses sur le moment présent et son intérêt pour la psychanalyse, les news de l’orientation lacanienne, heure par heure, du sur mesure pour vous, pour la psychanalyse… Par exemple, un ami m’avait envoyé les petites vignettes cliniques que le Directoire avait suscitées, et qui préparaient l’événement Question d’École sur le contrôle. Et quel régal de découvrir deux fois par semaine les nouveautés du Blog des Journées de l’ECF !

Tout savoir aussi sur les cartels, Lacan Quotidien, les dernières parutions, les grands événements de la psychanalyse dans le monde (Association Mondiale de Psychanalyse) et bien d’autres choses encore.

Et je peux rejoindre cette liste ? 

Quand tu veux. C’est gratuit ! Tu le demandes au secrétaire de l’ECF grâce au formulaire de contact ci-desous…

Et tous ces messages, ce n’est pas trop ? 

Penses-tu ! Je me suis créé une boite type Gmail dédiée à cette liste, en un clin d’œil l’objet du message m’indique si je garde ou si je jette ; et pour éviter qu’ils finissent dans les spams, j’ai entré l’adresse ECF-Messager dans mes contacts.

Toi alors, tu as toujours un tour d’avance…

Allez, on y court vite ? Car ce messager change de jour en jour…

Formulaire d'inscription au courrier ecf-messager

11 + 2 =

Soirée de rentrée des cartels

SOIRÉE de RENTRÉE DES CARTELS
Organisée par l’ACF-Île-de-France et l’Envers de Paris
« Une élaboration soutenue dans un petit groupe »
Mardi 17 octobre 2017
à 21H15, à l’ECF

Madame Klein

de Nicolas Wright. Mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, traduction de François Regnault.
Représentation suivie d’un débat avec Brigitte Jaques-Wajeman, François Regnault et Éric Laurent. Débat animé par Christiane Page et Philippe Benichou.

Violence, passion, addiction : deux cas

24 avril 2017
Conversations cliniques et addictions – Aurélie Charpentier-Libert: le rejet de la violence à l’adolescence. Elisabetta Milan-Fournier: « je fais l’amour avec « ma » haine »

BAAL

Après Les Liaisons dangereuses, Christine Letailleur monte la deuxième version de Baal, (1919) première pièce de Brecht (traduction Éloi Recoing) dont il fera cinq versions. La première, qu’il voulait intituler « Baal danse, Baal bouffe, Baal se transfigure », écrite juste après la Grande Guerre « constitue la matrice originelle et sans doute l’essence même de son œuvre à venir ». […] Christiane Page

Tous les évènements, présents & passés ?

Lire

L’envers de la biopolitique. Une écriture pour la jouissance.

Nous voilà rentrés et vous rappelons qu’un événement très heureux nous attend déjà, c’est imminent : notre prochaine Soirée autour du livre L’envers de la biopolitique. Une écriture pour la jouissance, d’Éric Laurent et en présence de l’auteur aura lieu le mercredi 21 septembre 2016, au 31 rue de Navarin à Paris.

Un produit de vie

Ariane Chottin, à propos de la soirée des psychologues freudiens avec Françoise Labridy.
« Parler du sport avec Françoise c’est comme suivre la vibration d’une baguette de sourcier orientée par la psychanalyse qui, bien au-delà des discours médiatiques qui méconnaissent ou écrasent cette pratique complexe, cherche en profondeur ce que chaque sportif peut dire de ce qui a fait rencontre pour lui … »

L’enfant et la féminité de sa mère

Vendredi 17 juin 2016 à 21h15, une soirée autour de l’ouvrage L’ enfant et la féminité de sa mère. Ce livre, sous la direction d’Elisabeth Leclerc-Razavet, Georges Haberberg et Dominique Wintrebert, est le fruit de deux ans d’un travail de séminaire dit « Travaux Dirigés de psychanalyse », à partir de la pratique avec des enfants. Cet ouvrage nous démontre …

Hors corps

À considérer gravement les billets s’envoler au-dessus des stades, les crises de dopage un peu partout dans le monde, nous en avions oublié le substrat : la pratique du sportif relève de l’acte, il n’y a pas d’acte sans mise en circulation du corps. Mais de quel corps s’agit-il ?

Corps désirable

Le 20 mai 2016, Rencontre-Débat avec Hubert Haddad autour de son ouvrage Corps désirable. Soirée animée par M.H. Brousse et F. leguil. Ce qui, entre littérature et psychanalyse, peut être avancé sur l’éprouvé réel du corps pour chaque sujet…

  « Le canard sauvage » : Ibsen et la vérité menteuse

Cet illustre homme de théâtre a su faire du mensonge sa vérité, anticipant ce que J. Lacan nous enseigne : « C’est d’abord comme s’instituant dans, et même par, un certain mensonge, que nous voyons s’instaurer la dimension de la vérité…

Un oubli de son corps :

Jean Faucheur « Le cri », 2014 Geneviève Mordant Nous continuons d’explorer ce thème du corps et de l’impossible en interrogeant différents artistes, pour mettre en tension l’impossible et leur corps en tant qu’impliqué dans leur geste artistique respectif. Notre...

Gambling at the TyA

La référence aux idéations des joueurs est, aujourd’hui la bouteille à l’encre non plus seulement des sociologues mais aussi des rééducateurs de la pensée et du comportement…

Lire encore ?

Écouter, voir

la dispute

Mardi 26 juillet, à 21h, dans le cadre du festival Paris quartier d’été, l’ENVERS DE PARIS et le vecteur Champ-Contrechamp, organise un débat avec François Regnault et Jacques Vincey à l’issue de la représentation de La dispute, pièce de Marivaux, mise en scène par Jacques Vincey.
Soirée animée par Nouria Gründler et Catherine Meut.

Victime ! Compte-rendu de la soirée avec Richard Rechtman

Le 21 mai 2015 a eu lieu à l'Hopital pour adolescents Gombault Darnaud à Paris une soirée préparatoire au Congrès Pipol 7: Victime! Une conversation avec Richard Rechtman et François Leguil. Ricardo Schabelman propose pour Radio Lacan une chronique des points vifs de...

Éclats de Paris

Après

« Après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, j’ai ressenti l’urgence
de chercher une forme pour penser ce qui était en train de se dérouler. Le premier ministre
avait déclaré : « il ne peut y avoir aucune explication qui vaille. Car expliquer, c’est déjà vouloir
un peu excuser. »…

Yvette, Yvette, Yvette

L’aventure Yvette Guilbert et Freud continue… Dix ans après l’invitation de la Société Psychanalytique de Paris à créer un premier spectacle, le Théâtre du Soleil nous invite à présenter la Trilogie commencer cette saison !

La Leçon

À travers l’exagération, la drôlerie et le drame, La Leçon interroge le désir de celui qui apprend et de celui qui enseigne. En quoi cette jeune fille est-elle mauvaise élève ? Quelle leçon ce pédagogue veut-il lui donner ? … par Sarah Dibon

Contacter l'Envers de Paris

6 + 10 =

Éclats de Paris

Théâtre & Psychanalyse

Théâtre & Psychanalyse

École de la cause Freudienne

Étudier la psychanalyse à Paris avec Jacques-Alain Miller