Édito Février 2018

Chers membres,

L’Envers de Paris a connu deux années d’activité intense et joyeuse sous la direction de Camilo Ramirez dont le travail constant et décidé lui a donné un bel élan.

Le moment de la permutation venu, c’est avec un grand plaisir, et un réel engagement que j’ai accepté la proposition que l’Ecole, à travers son président, m’a faite d’en assumer à mon tour la direction. Je tiens avant tout à saluer le travail, tant dynamique que sérieux de Camilo Ramirez. L’orientation soutenue qu’il a donnée aux différentes actions de L’Envers de Paris et la façon dont chacun s’y est impliqué se traduisent aujourd’hui par une articulation tout à fait en phase avec le moment de réveil qu’a été pour nous tous l’année 2017.

Ce moment porte désormais un nom. Un nom donné par Jacques-Alain Miller : L’année zéro du Champ freudien[1]. C’est à partir de cette interprétation que nous sommes invités à participer activement à ce mouvement d’ouverture vers de nouvelles façons de faire circuler le discours psychanalytique dans le monde. Et ce, en prenant appui sur ce qui de l’air du temps nous interpelle, nous alerte et nous réveille.

Aussi ai-je le plaisir de vous annoncer que notre assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 13 mars à 21h au local de l’Ecole de la Cause freudienne. Elle se déroulera en présence de Gil Caroz, président de l’Envers de Paris ainsi que du Conseil statutaire. Il s’agit d’un temps fort d’élaboration et de réflexion commune. Ce sera l’occasion de nous retrouver et d’envisager ensemble les axes thématiques à explorer durant les deux années à venir.

L’Envers de Paris est en pleine forme ! Les vecteurs et collectifs, sur le fil du désir qui anime leurs responsables, continuent d’interroger l’époque. Ainsi, en créant des carrefours permettant la rencontre entre la psychanalyse d’orientation lacanienne et d’autres champs du savoir, l’Envers consolide sa place dans la Cité.

En témoignent les événements à venir en ce mois de février. Mais tout d’abord, le samedi 3, l’Ecole de la Cause freudienne organise la journée Question d’Ecole à la Maison de la Chimie. Le thème choisi, « Nouvelles figures du psychanalyste », nous invite à poursuivre le moment logique initié l’année dernière par Jacques-Alain Miller et à élargir la question quant aux « nouvelles modalités de l’action du psychanalyste dans le monde »[2].

En ce qui concerne les collectifs et vecteurs de l’Envers de Paris, le vendredi 9 février aura lieu le séminaire Les enfants de la science sous le thème « Nouvelles demandes, nouvelles pratiques. Le genre, la procréation ». Il sera animé par François Ansermet et Nouria Gründler.

Le collectif Théâtre et Psychanalyse nous propose quant à lui deux rencontres ce mois-ci. Deux pièces traitant l’énigme du couple : Constellations de Nick Payne, mise en scène d’Arnaud Anckaert, samedi 10 février au théâtre de l’Aquarium à 20h. Et Menahem-Mendl le rêveur de Sholem Aleichem, mise en scène d’Hélène Cohen, lundi 19 février au théâtre de la Huchette à 20h. Ces représentations seront suivies d’un débat avec des psychanalystes de l’ECF organisés par Philippe Benichou et Christiane Page.

Enfin, mardi 13 février, le vecteur Clinique et addictions, sous la responsabilité de Pierre Sidon et Stéphanie Lavigne, poursuivra son travail autour du thème « Addictions ordinaires et extraordinaires : le triomphe de l’éducation ».

En espérant votre présence en nombre, riche d’idées nouvelles à notre AG,
Je vous souhaite, chers collègues, une très belle année 2018.

Beatriz Gonzalez-Renou

[1] Miller J.-A., « Champ freudien, année zéro », http://www.lacanquotidien.fr/blog/wp-content/uploads/2017/06/LQ-718-B.pdf
[2] Caroz G., Argument de la Journée Question d’Ecole du 3 février 2018, http://www.causefreudienne.net/event/question-decole-2018/

Événements à la Une

Une exposition conclusive

[…] Une exposition conclusive de nos travaux est prévue le 15 novembre 2017, à 19H, dans les locaux du Patronage Laïque Jules Vallès, sous la thématique de l’autre, […] par Karim Bordeau

Les nouveaux modes d’origine

Le monde de la procréation change plus vite que notre capacité de le suivre. À travers un usage nouveau des biotechnologies de la procréation, pour des demandes sociétales […] le plus intime touche au collectif, implique le politique, le fait buter sur des questions inédites. […] par François Ansermet, Nouria Gründler et Agnès Condat

LOLITA : un défi au langage

Emigré aux Etats-Unis depuis 1940, où il est professeur de littérature à Cornell University et entomologiste chargé de recherche au Muséum of Comparative Zoology de Harvard, V. Nabokov écrit Lolita, en 1955, en plein Maccarthisme. Jugé trop scandaleux, […] par M.-C. Baillehache

Après

« Après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, j’ai ressenti l’urgence
de chercher une forme pour penser ce qui était en train de se dérouler. Le premier ministre
avait déclaré : « il ne peut y avoir aucune explication qui vaille. Car expliquer, c’est déjà vouloir
un peu excuser. »…

Logique du pire

Logique du symptôme. “Logique du pire” met en scène cinq personnages qui, poussés dans leurs retranchements logiques, basculent dans l’extrême… par Philippe Benichou

Yvette, Yvette, Yvette

L’aventure Yvette Guilbert et Freud continue… Dix ans après l’invitation de la Société Psychanalytique de Paris à créer un premier spectacle, le Théâtre du Soleil nous invite à présenter la Trilogie commencer cette saison !

Soirée de rentrée des cartels

SOIRÉE de RENTRÉE DES CARTELS
Organisée par l’ACF-Île-de-France et l’Envers de Paris
« Une élaboration soutenue dans un petit groupe »
Mardi 17 octobre 2017
à 21H15, à l’ECF

Madame Klein

de Nicolas Wright. Mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, traduction de François Regnault.
Représentation suivie d’un débat avec Brigitte Jaques-Wajeman, François Regnault et Éric Laurent. Débat animé par Christiane Page et Philippe Benichou.

La Leçon

À travers l’exagération, la drôlerie et le drame, La Leçon interroge le désir de celui qui apprend et de celui qui enseigne. En quoi cette jeune fille est-elle mauvaise élève ? Quelle leçon ce pédagogue veut-il lui donner ? … par Sarah Dibon

Prévert, le chant de la race

Nous reprendrons notre vecteur le 13 Septembre, en nous orientant du thème des J47: « Apprendre. Désir ou dressage », et en l’articulant au roman de Nabokov « Lolita » et des deux films qu’en ont fait Kubrick (62) et Adrian Lyne (97).

Une hystoire de Sindbad

On pourrait lier la confrontation perpétuelle du sujet humain aux multiples visages de la ségrégation, comme une histoire sans fin avec laquelle il doit constamment composer son destin et trouver son désir. (…)
par Guido Reyna

ecf-messager, vous connaissez ? 

Petit dialogue entre @mis

Ce n’est pas cette liste de diffusion intense de l’École de la Cause freudienne ?

J’en ai entendu parler…

Oh oui, intense ! Pour tout connaître de cette École et de sa petite flottille, les différentes ACF (l’École dans les régions).

Tout connaître, vraiment ? 

Tout connaître, on n’y arrive pas. Mais ECF-Messager, c’est : des informations nombreuses, des réflexions diverses sur le moment présent et son intérêt pour la psychanalyse, les news de l’orientation lacanienne, heure par heure, du sur mesure pour vous, pour la psychanalyse… Par exemple, un ami m’avait envoyé les petites vignettes cliniques que le Directoire avait suscitées, et qui préparaient l’événement Question d’École sur le contrôle. Et quel régal de découvrir deux fois par semaine les nouveautés du Blog des Journées de l’ECF !

Tout savoir aussi sur les cartels, Lacan Quotidien, les dernières parutions, les grands événements de la psychanalyse dans le monde (Association Mondiale de Psychanalyse) et bien d’autres choses encore.

Et je peux rejoindre cette liste ? 

Quand tu veux. C’est gratuit ! Tu le demandes au secrétaire de l’ECF grâce au formulaire de contact ci-desous…

Et tous ces messages, ce n’est pas trop ? 

Penses-tu ! Je me suis créé une boite type Gmail dédiée à cette liste, en un clin d’œil l’objet du message m’indique si je garde ou si je jette ; et pour éviter qu’ils finissent dans les spams, j’ai entré l’adresse ECF-Messager dans mes contacts.

Toi alors, tu as toujours un tour d’avance…

Allez, on y court vite ? Car ce messager change de jour en jour…

Formulaire d'inscription au courrier ecf-messager

13 + 9 =

Identité et trauma – Paris 8

La psychanalyse n’aborde pas la question de l’identité comme un idéal, comme une norme, ou comme un moyen de savoir qui on est. Jacques-Alain Miller dénonçait en ce sens un symptôme de notre époque, celui du « culte de l’identité de soi à soi ». Du point de vue de l’inconscient, ce qui prime est le rapport à l’Autre et non pas le rapport à soi. Jacques Lacan en 1946 allait jusqu’à penser la folie comme un […]

Corps désirable

Le 20 mai 2016, Rencontre-Débat avec Hubert Haddad autour de son ouvrage Corps désirable. Soirée animée par M.H. Brousse et F. leguil. Ce qui, entre littérature et psychanalyse, peut être avancé sur l’éprouvé réel du corps pour chaque sujet…

Activité :: Lectures Freudiennes

Nos prochaines réunions seront consacrées à la traduction des notes et à la relecture de l’ensemble du texte avant publication.
Nous nous rencontrerons le vendredi 12 février 2016 à 21 heures

Seminario Latino de París 2ème séance, 27 janvier

  SEMINARIO LATINO DE PARIS-ENVERS DE PARIS   El Seminario Latino de Paris vous invite à faire une lecture en espagnol du Séminaire de l’Orientation lacanienne, El Ultimísimo Lacan de Jacques-Alain Miller, édité par la Editorial Paidós.   Ce cours est consacré au tout...

Tous les évènements, présents & passés ?

Lire

La butée du corps

Nous projetons de continuer cette série de rencontres avec d’autres artistes, dans l’idée de reprendre en détails chacun des entretiens et d’en faire une synthèse sur le thème de l’impossible pour le corps-parlant.

Psynéma : compte rendu de la séance du 7 février 2015

Karim Bordeau Dans un premier temps nous avons étudié un texte de Freud : « Le motif du choix des coffrets[1]. Ce texte singulier est évoqué par Lacan dans le Séminaire L’identification, dans la séance du 24 janvier 1962[2] où  il analyse cette étrange affaire des...

Éthique, politique et psychanalyse

Dans notre réflexion sur un dialogue possible entre gender studies et psychanalyse nous sommes parvenus, avec Judith Butler, à nous poser une question qui peut paraître à la fois désuète et d’une brûlante actualité : « peut-on considérer la famille comme une communauté naturelle, capable d’instituer dans et par sa nature un ordre de droit ? »

Les sex addicts en question

L’abord comportemental des compulsions sexuelles et de ladite « dépendance affective » apparait au premier plan du discours contemporain. Mais, comme on va le vérifier à nouveau après la dernière soirée qui a tourné autour de l’analyse du film Shame par Fabian Fajnwaks, c’est bien plus qu’un comportement qui est en cause chez ceux que l’on appelle les « sex – ou love – addicts. »
L’amour et le sexe peuvent-ils être considérés comme des addictions ? Pourquoi pas, si tant est que la catégorie des addictions serait une fiction, au sens – sérieux – de Bentham : une vérité dans sa fragile beauté ?

« Ce que j’enseigne a fait un certain bruit »

Laurence Hemmler et Marie-Claude Sureau Quand Lacan fait ses conférences après la publication des Écrits dans les années 1960-1970, il rencontre un public qui n'est pas celui des psychanalystes auxquels il faisait séminaire jusque là. C'est un public nouveau, la...

Lire encore ?

Écouter, voir

L’Europe psychanalytique enlevée !

En attendant, le 5 novembre, l’invitation de Bernard Henri Lévy à sa pièce inquiète Hôtel Europe, et le débat avec l’Envers de Paris, Philippe Benichou, Directeur de l’Envers de Paris a donné la parole à Jean-Daniel Matet : l’Europe de la psychanalyse en avance sur l’Europe politique en construction ?

Séminaire en ligne : Le contexte du Séminaire de Lacan

…mon intérêt s’est plutôt porté sur la façon dont Lacan a répondu à cet évènement, auquel il a donné un nom – son excommunication – en proposant presque une nouvelle dé?nition de l’inconscient (…) J’avais donc appelé mon intervention : « 1964, l’inconscient structuré comme un regard. » (Clotilde Leguil)

Éclats de Paris

Le retour des fantômes

Des flux, des flots humains, des migrants, chosifiés, évalués, chiffrés, scannés, mis à distance par le discours de la science, comme pour ne pas pouvoir imaginer, se représenter en chair et en os, ces femmes, ces enfants, ces hommes qui tentent courageusement de se frayer une voie vers la vie et vers un avenir meilleur. (…) par Géraldine Caudron

Ludwig un roi sur la lune

Mise en scène Madeleine Louarn, texte Frédéric Vossier, collaboration artistique Jean-François Auguste, dramaturgie Pierre Chevallier, chorégraphie Loïc Touzé & Agnieszka Ryszkiewicz, musique Rodolphe Burger, avec Julien Perraudeau et les comédiens de l’atelier Catalyse.

À l’heure de la mobilisation qui nous rassemble se donne au Théâtre Gérard Philippe de St Denis, Ludwig un roi sur la lune. Et ce spectacle nous regarde.

Ce spectacle rassemble des musiciens et des acteurs hors du commun. Hors du commun c’est l’expression consacrée pour dire l’exceptionnel. Ce qu’ils sont. Mais plus encore ici, l’hors du commun désigne un espace où création musicale et création théâtrale dans la rencontre des corps, des voix, […] par Ariane Chottin

« La ronde » de Schnitzler ou de l’importance d’être importun

Ecrite en 1897, publiée en 1903, jouée en 1920, condamnée comme « œuvre pornographique d’un auteur juif » par les conservateurs antisémites autrichiens en 1921 puis brulée lors des autodafés de 1933, la pièce d’Arthur Schnitzler « La ronde » n’en finit de faire scandale. Traduite et scénarisée par Guy Zilberstein et mise-en-scène par Anne Kesler au Vieux-Colombier jusqu’au 8 Janvier, elle continue d’interroger notre 21° Siècle envahi par le discours de la science qui écrase toutes illusions désirantes et autorise toutes les formes de la pornographie, sur cette vérité que la psychanalyse vise et qui dérange : la sexualité comporte un impossible à dire. […] par Marie-Christine Baillehache

Contacter l'Envers de Paris

15 + 5 =

Éclats de Paris

Théâtre & Psychanalyse

Théâtre & Psychanalyse

École de la cause Freudienne

Étudier la psychanalyse à Paris avec Jacques-Alain Miller