C’est à Paris et c’est exceptionnel…

EL SEMINARIO LATINO DE PARIS – L’ENVERS DE PARIS

Invita a seguir el Estudio, Lectura e Interpretación en español del Seminario de la Orientación Lacaniana de Jacques-Alain MILLER "Todo el mundo es loco", en el período 2018-2019 El Miércoles 19 de Septiembre, 2018 a las 21h00 Presenta : Ariel...

La rentrée des cartels !

L’équipe de Paris-Cartels a le plaisir de vous convier cette année à sa soirée annuelle le 16 octobre prochain sous le titre « Le choix du cartel aujourd’hui, rencontre avec le savoir analytique ». Nos invités présenteront un témoignage inédit sur leurs premières...

Psynéma

  Psynéma prépare activement le prochain ciné-débat qui aura lieu de 13 octobre 2018 à 14h dans la salle du Patronage Laïque Jules-Vallès à Paris.   A Serious Man est sans doute le film le plus mystérieux des frères Coen, dont l’opacité du prologue, sorte de conte...

Infidèles, un fantasme bergmanien par Hélène de La Bouillerie. Le film Infidèles de Liv Ullmann est réalisé à partir du scenario d’Ingmar Bergman – qui fut son amant, son compagnon avant de la quitter pour devenir son grand ami – et s’inspire d’un épisode de sa relation avec Gun Hagberg, que Bergman a relaté dans son autobiographie Laterna magica. La vie de Bergman fut jalonnée par des mariages et des divorces : marié cinq fois, père de neuf enfants. Infidèle, il le fut bien souvent.

Rencontres avec la castration maternelle

L’Envers de Paris et l’Association des psychologues freudiens ont le plaisir de vous inviter à la conversation autour du livre  « Rencontres avec la castration maternelle ». Elisabeth Leclerc-Razavet, Georges Haberberg et Dominique Wintrebert, directeurs de l’ouvrage...

Les machines vous souhaitent la bienvenue

Introduction à la prochaine conversation du TyA/ Clinique et Addictions par Pierre Sidon Éducation thérapeutique, rééducation, remédiation cognitive, humains virtuels, thérapie par les robots, smartphone psychiatrist, questionnaires, évaluation… Que de termes pour...

Reconstitution

Le collectif théâtre et psychanalyse vous informe que Pascal Rambert, s’est rendu disponible pour cette première soirée préparatoire aux 48 ème Journées de l’ECF afin de débattre avec nous. Une femme et un homme qui se sont aimés, ont eu un enfant et se...

Coby, un film de Christian Sonderegger

« Ceci n’est pas un documentaire » texte de Thérèse Petitpierre, faisant suite à la projection-débat du film Coby de Christian Sonderegger, organisée par le vecteur Champ-ContreChamp, le 29 mars 2018.

Jackie Brown de Quentin Tarantino

La prochaine réunion de Psynéma aura lieu le 7 avril chez Carole Herrmann. Nous verrons quelle suite donner à nos travaux en les nouant à la nouvelle politique de l’Envers de Paris.

« L’Éveil du printemps », à la Comédie Française

L’Envers de Paris vous invite à la Comédie Française, où se jouera l’Éveil du printemps, suivi d’ un débat avec Clément Hervieu-Leger, Anaëlle Lebovits-Quenehen et François Regnault, le dimanche 13 mai.

le dimanche 13 mai, débat animé par Philippe Benichou et Christiane Page.

Projection-Débat de Jackie Brown de Q.Tarantino

Psynéma se consacre activement, dans la hâte, à la préparation de la projection-débat qui aura lieu le 10 mars dans les locaux du Patronage Laïque Jules Vallès à Paris, à 14H. Jackie Brown de Q.Tarantino, sorti en 1998, sera l’objet d’étude de cette rencontre.

Suivre la voix d’alto

Christophe Desjardins, altiste, dans l’entretien qu’il a donné à Ouï, premier numéro virtuel de La Cause du désir (disponible sur ECF-échoppe) « En avant derrière la musique ») nous invitait à entrer dans un univers d’où émerge une voix au-delà du verbe.
Pour poursuivre avec lui le dialogue, au-delà du sens dont séquences et passages subtils nous font toucher les mystères de la création, nous vous communiquons quelques ÉVÉNEMENTS À VENIR où vous pourrez l’entendre. […]

Logique du pire, ou la confrontation avec le réel

Le Théâtre de la Bastille présentait du 4 au 14 octobre 2017 la pièce « La logique du pire », inspirée par un essai du philosophe Clément Rosset et mis en scène par le canadien Etienne Lepage.
Le texte, écrit par le metteur en scène lui-même, très rythmé, scandé, comprend une dizaine de scènes courtes pour cinq personnage (…) par Alexandra Fehlauer

Ravage Kleinien

Madame Klein, la pièce en deux actes de Nicolas Wright met en scène trois femmes, la mort du fils, des pères absents et disqualifiés et la psychanalyse kleinienne. […] par Marie-Christine Baillehache

Conversation à Beaubourg

Échos de la soirée du 10 septembre au cœur de l’exposition « Après » de l’artiste Eric Baudelaire.
Par Susanne Hommel et Isabelle Magne

Logique du pire

Logique du symptôme. “Logique du pire” met en scène cinq personnages qui, poussés dans leurs retranchements logiques, basculent dans l’extrême… par Philippe Benichou

Yvette, Yvette, Yvette

L’aventure Yvette Guilbert et Freud continue… Dix ans après l’invitation de la Société Psychanalytique de Paris à créer un premier spectacle, le Théâtre du Soleil nous invite à présenter la Trilogie commencer cette saison !

Madame Klein

de Nicolas Wright. Mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, traduction de François Regnault.
Représentation suivie d’un débat avec Brigitte Jaques-Wajeman, François Regnault et Éric Laurent. Débat animé par Christiane Page et Philippe Benichou.

La Leçon

À travers l’exagération, la drôlerie et le drame, La Leçon interroge le désir de celui qui apprend et de celui qui enseigne. En quoi cette jeune fille est-elle mauvaise élève ? Quelle leçon ce pédagogue veut-il lui donner ? … par Sarah Dibon

Le retour des fantômes

Des flux, des flots humains, des migrants, chosifiés, évalués, chiffrés, scannés, mis à distance par le discours de la science, comme pour ne pas pouvoir imaginer, se représenter en chair et en os, ces femmes, ces enfants, ces hommes qui tentent courageusement de se frayer une voie vers la vie et vers un avenir meilleur. (…) par Géraldine Caudron

Violence, passion, addiction : deux cas

24 avril 2017
Conversations cliniques et addictions – Aurélie Charpentier-Libert: le rejet de la violence à l’adolescence. Elisabetta Milan-Fournier: « je fais l’amour avec « ma » haine »

BAAL

Après Les Liaisons dangereuses, Christine Letailleur monte la deuxième version de Baal, (1919) première pièce de Brecht (traduction Éloi Recoing) dont il fera cinq versions. La première, qu’il voulait intituler « Baal danse, Baal bouffe, Baal se transfigure », écrite juste après la Grande Guerre « constitue la matrice originelle et sans doute l’essence même de son œuvre à venir ». […] Christiane Page