La section clinique Paris-Île de France

UFORCA PIF
Alors que, depuis plusieurs années, des activités cliniques ou de séminaires se développaient dans des institutions de santé mentale de la région Ile de France, Jacques-Alain Miller, le 8 juillet 1996, annonçait la création d’une nouvelle Section clinique de l’Institut du Champ freudien qui aurait à « faire fonds sur l’esprit d’initiative ». Il s’agissait d’activités « surgies d’une exigence subjective », mais devenues « solidaires les unes des autres », comme en témoigne le Séminaire du mercredi soir, animé par l’ensemble des enseignants de la Section, sous le titre « Actualité de la clinique psychanalytique de la paranoïa ».
Cinq Unités cliniques proposent une présentation de cas, sous la forme d’un entretien clinique et son commentaire. Un séminaire clinique et théorique accompagne éventuellement cet entretien clinique.
L’exposé de cas cliniques et sa discussion se dérouleront dans le cadre de groupes d’une dizaine de participants qui se réuniront mensuellement avec un enseignant.
Stacks Image 4
Stacks Image 5
La Section clinique incarne l’exigence fixée par Freud à la psychanalyse et nous rappelle l’ambition que lui fixait Lacan : « interroger les analystes, afin qu’ils rendent compte de ce que leur pratique a de hasardeux, qui justifie Freud d’avoir existé ». Nouvelles demandes, nouveaux symptômes, mais aussi nouveaux modes du jouir de l’Autre, n’exigent-ils pas une lecture renouvelée de nos textes de référence, une refonte de nos catégories cliniques ?
Ainsi la Section clinique Paris-Île de France entend défendre la référence au discours psychanalytique des intervenants de la santé mentale et jouer son rôle d’agitateur auprès des psychanalystes.
Les activités de la Section Clinique Paris-Ile de France s’inscrivent dans le cadre plus vaste de UFORCA par l’intermédiaire de Uforca-Paris-Ile-de France.
.
.
Partages 0