Navarin éditeur et autres publications…

Enfants violents

« Enfants violents ! », dit-on de ces « fauteurs de troubles » qui font de l’obstruction, mutilent leur corps, harcèlent leurs pairs, se révoltent contre les maîtres ! Mais qui sont-ils, ces « petits monstres » qui refusent de se laisser gouverner, éduquer, soigner ? Comment expliquer cette violence dès l’enfance, et comment parvenir à l’aborder ? Cet ouvrage examine cette « chose violente » comme un fait premier, étrangement intime à chaque être parlant. Les auteurs, des praticiens, en suivent les percussions et les répercussions chez les enfants, filles et garçons, qui y sont confrontés.

ORNICAR ? 53  L’inconscient encore, sa vérité, son réel

À l’heure de la post-vérité, du complotisme, des fake news, que reste-t-il de la vérité ? Bien avant qu’elle soit ainsi pulvérisée, Lacan a questionné la vérité. Parce qu’elle est variable, il parle de varité. Il pointe aussi que « La dire toute, c’est impossible ». Cet impossible à dire, cet inassimilable qui fait trauma, tient au réel. Le réel, chacun s’y cogne de façon singulière. Aussi, plus encore que la vérité du désir, la psychanalyse lacanienne vise le serrage du réel. « La psychanalyse doit son endurance étrange à l’accès qu’elle donne au réel de l’existence »…

REPÈRES POUR LA PSYCHOSE ORDINAIRE

La psychose interroge. Elle inquiète : on préconise des protocoles sans même écouter les patients… L’enseignement de Lacan sur la structure psychotique et la notion de psychose ordinaire donnent une boussole. L’auteur relève les nouages originaux qui caractérisent la psychose ordinaire, un mode qui trouve ainsi à se stabiliser…

À la ligne, feuillets d’usine de Joseph Ponthus

Joseph Ponthus est pluriel. Intellectuel, qui a fait hypokhâgne-khâgne, et qui d’après ses interviews, a aiguisé sa pensée à la triade Marx-Foucault-Lacan. Journaliste indépendant. Educateur spécialisé, qui a travaillé dans un club de prévention francilien pendant de nombreuses années. Analysant. Grand amoureux. De la littérature, Dumas en particulier. De la poésie, Apollinaire en tête. De la chanson française, Barbara et Trenet, et internationale, Tom Waits… Par Coralie Haslé

Monologues de l’attente d’Hélène Bonnaud

Ce nouveau livre est un bijou de psychanalyse, vous y trouverez des trésors de vérité. L’écriture est toute en douceur, délicate, subtile, extrêmement précise. Certaines phrases ont valeur de coupure, elles forment un dire(8), deviennent extimes au récit de la petite histoire que se racontent les analysants. Ça résonne en vous, l’auteure a touché juste, en plein dans le mille ! On rit, on est ému, interloqué, suspendu aux vérités que recèlent les mystères de l’inconscient… Par Stéphanie Lavigne

Rencontre entre un écrivain et une psychanalyste…

« A la ligne » c’est le choix d’écriture de Joseph Ponthus. Sa non ponctuation donne le rythme de lecture, les phrases sont tranchées, coupées. Il hache la langue et crée une singularité de forme incomparable. Il ne s’agit pas d’un témoignage, mais d’une littérature poétique qui permet de cerner des bouts de réel… Par Stéphanie Lavigne

Adolescents, sujets de désordre… 

Déboussolés, décrocheurs, addicts aux jeux en ligne, « no life », « victimes de harcèlement ou de phobie scolaire », ainsi se nomment les adolescents et leurs malaises aujourd’hui. La profusion des objets technologiques, l’accès aux réseaux sociaux, la banalisation du porno, font entendre une exigence de satisfaction pulsionnelle immédiate et illimitée et mettent l’objet à portée de main, impactant la parole et ses embrouilles.

Rencontres avec la castration maternelle

L’Envers de Paris et l’Association des psychologues freudiens ont le plaisir de vous inviter à la conversation autour du livre  « Rencontres avec la castration maternelle ». Elisabeth Leclerc-Razavet, Georges Haberberg et Dominique Wintrebert, directeurs de l’ouvrage...