Théâtre & Psychanalyse

Collectif, responsable Hélène de La Bouillerie

Le collectif Théâtre et psychanalyse travaille depuis cinq saisons autour de l’organisation de rencontres avec des metteurs en scène à l’issue de représentations théâtrales à Paris, auxquelles sont associées un invité psychanalyste, membre de l’École de la Cause freudienne. Notre axe de travail est l’établissement d’un dialogue avec des artistes très engagés dans cet art de la parole singulière qui fut une référence centrale du premier enseignement de Lacan. Nous interrogeons ainsi le choix des textes, la perspective de son interprétation par la mise en scène, sur fond d’analyse des sujets convoqués sur scène et des enjeux politiques contemporains dont ils témoignent. Le collectif se réunit pour travailler à la préparation de ces débats : lecture analytique de la pièce, recherches sur l’auteur, sur le metteur en scène. Plus d’une cinquantaine de rencontres ont eu lieu dans les théâtres publics et privés de Paris, autour de textes classiques – Molière, Corneille, Shakespeare ou d’auteurs modernes et contemporains et de créations. De nombreux textes issus de ces rencontres sont disponibles sur le site de L’Envers de Paris ainsi que des enregistrements audios et vidéos.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, contactez Hélène de La Bouillerie>>

L’actualité…

L’Auguste théâtre le 27 mars à 15h30,

Dom Juan

de Molière mis en scène par Gianni Corvi. François Régnault a accepté d’être l’invité pour un débat à l’issue de la pièce, animé par Hélène de La Bouillerie. Vous pouvez réserver votre place en appelant au 0145385226, en précisant que vous venez de la part de L’Envers de Paris.

Théâtre de L’Odéon, samedi 19 février 2022, 20h00

La Cerisaie

d’Anton Tchekhov, mise en scène de Tiago Rodrigues, 
débat avec Omaïra Meseguer

Théâtre de L’Odéon, samedi 20 novembre 2021, 20h00

La seconde surprise de l’amour

de Marivaux, mise en scène de Alain Françon, 
débat avec Marie-Hélène Brousse

Théâtre de La Bastille, vendredi 8 octobre 2021, 21h00

Illusions perdue

d’après Honoré de Balzac, mise en scène de Pauline Baye, 
débat avec Déborah Gutermann-Jacquet

Théâtre de L’Odéon, dimanche 26 septembre 2021, 15h00

Comme tu me veux
de Pirandello, mise en scène de Stéphane Braunschweig, 
débat avec Cinzia Crosali

Théâtre de L’Odéon, lundi 7 juin 2021, 21h00, sur Zoom

L’Ecole des femmes
de Molière, mise en scène de Stéphane Braunschweig, à voir en accès libre sur ici>>,
débat avec Aurélie Pfauwadel

Théâtre de la Comédie française, le 22 avril 2021, 18h00, sur Zoom

Fanny et Alexandre
d’Ingmar Bergman, mise en scène de Julie Deliquet, à voir en accès libre sur FRANCE TV,
débat avec Yves Depelsenaire

Evénements passés…

Théâtre de la Reine Blanche, samedi 28 novembre 2020, 15h00, sur Zoom

Giordano Bruno, le souper des cendres
adaptation et mise en scène de Laurent Vacher,
débat avec Francesca Biagi-Chai

Théâtre de la Reine Blanche, dimanche 13 décembre 2020, 16h00

Liza et moi, histoires de mères et de filles
de Sandrine Delsaux, mise en scène de Sophie Thebault,
débat avec Rose-Paule Vinciguerra

Théâtre de La Bastille, samedi 16 janvier 2020, 21h00

Coriolan
de William Shakespeare, spectacle de François Orsoni,
débat avec Marie-Hélène Blancard

Théâtre du Rond Point, dimanche 31 janvier, 15h30

Le Syndrome de l’oiseau
de Pierre Tré-Hardy, mise en scène Sara Giraudeau et Renaud Meyer
débat avec Hélène Bonnaud

Théâtre de l’Odéon, dimanche 14 ou samedi 20 mars (sous réserve)

La réponse des hommes
texte et mise en scène de Tiphaine Raffier.

Théâtre de l’Odéon, dimanche 18 avril (sous réserve)

La Double inconstance
de Marivaux, mise en scène de Galin Stoev.

Théâtre de La Batille, lundi 10 mai

Que faut-il aux hommes?
spectacle de Didier Ruiz.

Théâtre de l’Odéon, ateliers Berthier dimanche 8 mars 2020

PELLEAS ET MELISANDE de Maurice Maeterlinck,
mise en scène de Julie Duclos,
débat avec Julie Duclos et Nathalie Georges Lambrichs


Théâtre de la Bastille samedi 28 mars 2019 à 21 h

ILLUSIONS PERDUES d’après Honoré de Balzac,
mise en scène par Pauline Bayle
débat avec Pauline Bayle et Deborah Gutermann Jacquet

Théâtre du soleil, Cartoucherie dimanche 9 février 2020 à 16h

Lalalangue, prenez et mangez-en tous,
De Frédirique Voruz, mise en scéne Simon Abkarian,
débat avec Frédérique Voruz et Nathalie Jaudel

Théâtre de la Bastille jeudi 16 janvier 2020 à 20 h

HAMLET de William Shakespeare, mise en scène par Thibault Perrenou,
débat avec Thibault Perrenoud et Philippe La Sagna

Théâtre de la Ville samedi 25 janvier 2020 à 20h

PHEDRE de Jean Racine, mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman,
débat avec Brigitte Jaques-Wajeman, François Regnault et Patricia Bosquin-Caroz

Théâtre de l’Aquarium samedi 7 décembre 2019 à 20h

LA CHUTE DE LA MAISON USHER d’après E.-A. Poe, mise en scène de Jeanne Candel et Samuel Achache,
débat avec Jeanne Candel, Samuel Achache et Sophie Gayard

Théâtre de la Ville dimanche 6 octobre 2019 à 15h

LE MISANTHROPE de Molière, mise en scène d’Alain Françon,
d
ébat avec Alain Françon et Bénédicte Jullien

Théâtre de la Porte St Martin dimanche 27 octobre 2019 à 16h

LA DAME DE CHEZ MAXIM de Georges Feydeaumise en scène de Zabou Breitman,
débat avec Zabou Breitman et Clotilde Leguil

Nos travaux…

L’École des femmes , ou Arnolphe à l’école d’Agnès

L’École des femmes , ou Arnolphe à l’école d’Agnès

Par Bernadette Colombel
En 1662, Molière monte au théâtre L’École des femmes qui fera scandale, et pour cause! Même si ce n’était pas l’intention première de l’auteur, le ton est donné : le sabotage de la « norme-mâle ».

L’Ecole des femmes

L’Ecole des femmes

L’ECOLE DES FEMMES Un « chef d’œuvre unique »1, c’est ainsi que Lacan qualifiait « L’Ecole des femmes » dont il fait une lecture dans le Séminaire Les Formations de l’inconscient. Le thème de la « précaution inutile » à vouloir prévenir les messieurs du cocuage était...

Le Rire et le Néant dans l’œuvre freudienne

Le Rire et le Néant dans l’œuvre freudienne

Par Grigory Arkhipov
Dans la pensée occidentale, il y a une forte tradition de considérer le rire et le risible à travers le prisme du jugement. Ce jugement peut être esthétique (le risible est « une laideur non accompagnée de souffrance » , note Aristote), intellectuel (nous rions de ce que nous estimons être stupide) ou moral (le rire châtie la vanité, selon Bergson). Il y a un autre paradigme qui, au contraire, inscrit le rire dans la discontinuité du jugement.

ILLUSIONS PERDUES

ILLUSIONS PERDUES

« Les dialogues des Illusions perdues me galvanisent, me font réagir physiquement, car cette œuvre est un feu d'artifice d'idées et de vie.  Cette force, trouvant sa résonance en moi, me confirme qu'il faut porter ce roman à la scène ». Pauline...

Pelléas et Mélisandre

Pelléas et Mélisandre

PELLEAS ET MELISANDE   Œuvre phare du théâtre symboliste, Pelléas et Mélisande fut considérée comme une révolution littéraire par sa rupture avec le naturalisme régnant sur les scènes. Maeterlinck y déploie sa poétique du symbole qui serait...

Lalalangue, prenez et mangez-en tous

Lalalangue, prenez et mangez-en tous

Frédérique Voruz est comédienne. Lalalangue est son œuvre dont Ariane Mnouchkine, fondatrice du Théâtre du Soleil qui l’accueille, a nommé « Une confession héroïque ». C’est un seule en scène autobiographique, le récit d’une analyse sous forme de spectacle, l’exposé d’un trauma et des symptômes d’une enfant qui se reconstruit grâce à la psychanalyse, et surtout grâce au personnage de la psychanalyste, qui fait irruption tout au long du spectacle pour le ponctuer de ses saisissantes interprétations. Il y est parlé du langage familial et du poids des mots. Philippe Benichou

Collectif théâtre & psychanalyse

Collectif théâtre & psychanalyse

Attention, pour bénéficier du tarif préférentiel, vos réservations doivent parvenir à l’adresse indiquée avant le 4 janvier

Théâtre & psychanalyse

Théâtre & psychanalyse

La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau est étonnamment contemporaine malgré les 120 années qui séparent la présente représentation de la première en 1899(3). Entièrement basée sur le quiproquo, elle est un prototype du désir qui ne cesse de circuler, dans un jeu de cache-cache de l’objet leurre du désir par rapport auquel chacun se positionne… Par Bernadette Colombel