Vecteur Lectures cliniques

Responsables, Adela Alcantud et Pascale Fari
avec la participation de Adriana Campos, Elisabetta Milan & Ana Inés Vasquez.

Qu’est-ce qu’une clinique orientée par la psychanalyse ?

Comment lire la clinique pour en dégager la singularité ?

Ce nouveau vecteur de L’Envers de Paris propose une lecture clinique de textes de référence sur la pratique d’orientation lacanienne. Nous faisons le pari que cette lecture à plusieurs aidera à découvrir et à redécouvrir de quoi est faite la boussole de la clinique lacanienne.

Nous aurons à cœur de faire des liens et des allers-retours entre les textes et la pratique des participants qui pourront y exposer des cas cliniques.

Ce vecteur s’adresse en priorité à des nouveaux venus désireux d’étudier des textes de référence et de mettre au travail leurs interrogations sur la pratique.

Il réunira dix à quinze participants une fois par mois, le samedi après-midi.

S’inscrivant dans l’orientation proposée pour la prochaine journée de L’Envers, le vecteur Lectures cliniques consacre ses prochaines séances au travail du texte de Jacques-Alain Miller, « Intuitions Milanaises » (Mental n° 11&12) ainsi qu’à la présentation et à la discussion de cas cliniques issus de la pratique des participants. Contact : Adela Alcantud, mail>> & Pascale Fari, mail>> 

 

Nos travaux…
La vérité n’est pas le vrai

La vérité n’est pas le vrai

Par Isabelle Magne
La vérité en psychanalyse est une problématique centrale dans « Constructions dans l’analyse » , de même que dans son commentaire détaillé par Jacques-Alain Miller, « Marginalia de Constructions dans l’analyse » . Voilà le point qui m’a particulièrement intéressée dans l’étude de ces deux textes dans le cadre du vecteur « Lectures cliniques » de L’Envers de Paris.

Cosmos et cosmétique

Cosmos et cosmétique

Par Elisabetta Milan
Ad astra, en route vers les étoiles… Pourquoi le cosmos fascine-t-il tant les humains depuis toujours ? De manière à la fois surprenante et saisissante, Lacan nous donne des indications dans son « Ouverture à la Section clinique ».

L’interprétation comme réveil

L’interprétation comme réveil

Par Alexandra Escobar
Étymologiquement, le mot interprétation est dérivé du mot latin interpretatio. Inter, « ce qui se situe entre », pretare, « ce qui est proche », et praesto, « ce qui est présent ». L’interprétation désigne l’action d’expliquer, de donner une signification (à une chose obscure).

Lectures Cliniques

Lectures Cliniques

Le travail au Vecteur « Lectures cliniques » de L’Envers de Paris produit des effets dans l’après-coup. La lecture d’un texte avant et après le vecteur est enrichie de la discussion. Certains termes interpellent, questionnent, plus que d’autres, d’autant plus quand les textes précédents y ont également fait référence. Par Isabelle Magne