Littérature et psychanalyse

Vecteur, responsable Marie-Christine Baillehache


Le vecteur Psychanalyse et Littérature
a entamé sa recherche sur le rapport qu’entretient la littérature contemporaine à notre civilisation mondialisée, en s’éclairant du texte de Jacques-Alain Miller de 2002, « Intuitions Milanaises » (Mental no 11&12), où il re-problématise la formule de Lacan « l’inconscient c’est la politique » en la resituant dans notre époque. Lors de notre prochaine réunion du mercredi 21 octobre, nous poursuivrons notre questionnement sur la machine économique qui fonctionne toute seule indépendamment de toute subjectivité de son opérateur.

Demandes d’informations, et inscriptions : Marie-Christine Baillache> 06 42 23 37 03. Lieu des réunions , 66 Rue de Saintonge 75004 PARIS, à 20h30

 

Nos rencontres précédentes

littérature & psychanalyse

littérature & psychanalyse

« Frère d’âme » : penser/panser le réel : Avec Frère d’âme, prix Goncourt des Lycéens 2018, David Diop porte un regard singulier sur les horreurs de la  Guerre Industrielle de 14-18 qui a envoyé des millions de jeunes hommes se faire massacrer par le feu des mitraillettes et des obus allemands. Par Marie-Christine Baillehache

Littérature & psychanalyse

Littérature & psychanalyse

Arcadie : écrire l’étrangeté du corps par Zoé Raphael Comme le dit elle-même Emmanuelle Bayamack-Tam lors de l’interview qu’elle a donnée à la Librairie Mollat pour la rentrée littéraire 2018 à propos de son dernier roman Arcadie : notre époque traverse une crise...

Un désir d’utopie…

Un désir d’utopie…

Dans un long monologue (réflexion, et quelques dialogues, Farah nous fait partager ses expériences de corps, sa « joie d’être en vie » (1) et ses rencontres avec les membres de Liberty House, tous plus étranges et monstrueux les uns que les autres.
Par Zoé Raphael

Au-delà du fantasme, la musique de l’écriture

Au-delà du fantasme, la musique de l’écriture

Dans son roman autobiographique de 1993 Le nom sur le bout de la langue, Pascal Quignard écrit combien le langage lui fut dés le début problématique. Il connut sa première crise de mutisme au moment où, commençant tout juste à parler, il perdit sa nourrice allemande qui s’occupait de lui pendant que sa mère était alitée et malade… Par Marie-Christine Baillehache

Littérature et psychanalyse

Littérature et psychanalyse

Dans l’après coup de la rencontre du vecteur littérature et psychanalyse du mois d’octobre 2018, nous vous invitons à découvrir deux textes : Un roman désillusionné par Zoé Raphael et L’objet « Kitsch totalitaire » par Marie-Christine Baillehache.

L’insoutenable légèreté de l’être, Milan Kundera

L’insoutenable légèreté de l’être, Milan Kundera

Compte rendu « Psychanalyse et littérature » du 10 Avril 2018. Le rapport essentiel du sujet est son rapport à l’Autre en tant que dans ce rapport le sujet puisse rencontrer un Autre lui-même sujet, un Autre lui-même subjectivable.

Tous les matins du monde de Pascal Quignard

Tous les matins du monde de Pascal Quignard

L’Histoire, la musique comme passion du silence et l’objet à jamais perdu sont les thèmes centraux que P. Quignard entremêle  pour interroger encore/en-corps le langage dans son rapport de tension au silence et à la musique.

l’expérience du fantasme

l’expérience du fantasme

Durant cette Année 2018, le Vecteur Psychanalyse et littérature orientera son travail avec la phrase de Lacan : « l’expérience du fantasme est intimement tissée à l’œuvre. Dés lors, il devient possible que celle-ci exprime cette dimension, le réel du sujet, qui est l’avènement de l’être au-delà de toute réalisation subjective possible » […] par Marie-Christine Baillehache

Compte rendu de la réunion du 6 Février

Compte rendu de la réunion du Vecteur Psychanalyse et littérature du 6 Février : Durant cette Année 2018, le Vecteur Psychanalyse et littérature orientera son travail avec la phrase de Lacan : « l’expérience du fantasme est intimement tissée à l’œuvre. Dés lors, il...