Les cartels à Paris

Une autre approche du savoir !
Un petit groupe pour étudier des textes, des concepts, des cas concrets… Ouvert à tous, antidogmatique & démocratique. Pour avoir la réponse à (presque) toutes mes questions… J’y vais !

 

Cartello n°24

L’équipe de Paris-cartels

Serena Guttadauro et l’équipe de Paris-Cartel : Aurélie Charpentier, Ana De Melo et Vanessa Wroblewski (pour l’ACF Ile-de-France)

Lors de la dernière rentrée des cartels 11 cartels ont été constitués pendant cette soirée ! En savoir plus, et voir toutes les photos>

cherche cartel !

Pour déposer une annonce vous pouvez contacter
Serana Guttadauro.

Nous recherchons un 4ème cartellisant afin de compléter un cartel dont l’objet d’étude serait encore à déterminer, le graphe du désir ou le concept du Nom-du-Père ? Si vous êtes intéressé contactez Mohamad HAIDAR>  

Nous sommes 3 et recherchons un quatrième cartellisant pour compléter notre cartel sur le thème « Les énigmes du féminin ». 
Si vous êtes intéressé, contacter Monique HERMANT>  

 

Vers l’Ecole
Par Hervé Damase

Dans son texte « D’écolage », en 1980, Lacan redéfinit le Cartel comme « l’organe de base » par lequel doit s’effectuer le travail d’École pour la reconquête du Champ freudien.

Dans la structure du Cartel, le plus-un occupe une fonction qui vise à décompléter ce qui, sinon, s’apparenterait à un groupe, semblable à n’importe quel groupe, soit une communauté sous influence imaginaire. Car c’est grâce au plus-un qu’il y a chance qu’un nouage s’effectue afin que chacun, dans son lien à la cause analytique, puisse travailler sa question, ou être travaillé par elle.

Le plus-un a ainsi la charge de « provoquer l’élaboration ». L’objectif étant qu’un bout de savoir s’en extrait. Le plus-un est donc celui qui oriente la production vers l’École. Sa mission première consiste, après avoir déclaré le Cartel, à assurer « la sélection, (…) la discussion et (…) l’issue à réserver au travail de chacun ».

Tout cela pourrait ressembler à une ruche besogneuse fonctionnant parfaitement… Mais il n’en est rien, car pour que les 4+1 soient mis en présence, encore y faut-il la présence d’un désir décidé de mise au travail, soit un transfert de travail vers l’École.

 Ainsi, la question n’est pas tant celle de trouver un plus-un, tel un oiseau rare, que de faire entendre l’insistance de ce désir décidé auprès d’un qui y réponde, comme à une dette inextinguible à l’égard de l’invention freudienne. C’est ce pari sur lequel il s’agit à chaque fois de miser pour qu’est chance d’advenir du nouveau.

En savoir plus>

 

Rentrée des cartels

La rentrée des cartels 2018 !

L’équipe de Paris-Cartels a organisé sa soirée annuelle le 16 octobre 2018 sous le titre « Le choix du cartel aujourd’hui, rencontre avec le savoir analytique ». Les invités ont présenté un témoignage inédit sur leurs premières expériences de cartel et Clotilde Leguil a répondu à notre invitation d’animer une discussion avec les intervenants et la salle. (…) Par Serena Guttadauro

lire plus

Rentrée des cartels à Paris

Rentrée des cartels de l’École de la Cause freudienne organisée par l’ACF-Île-de-France & L’Envers de Paris Mercredi 1er octobre 2014 à 21h15, à l'ECF, 1 rue Huysmans, Paris 6ème LE CORPS PARTENAIRE Fétichisé, chouchouté, addicté, rafistolé, appareillé… le corps est...

lire plus

En direct du cartel !

Lacan « contrôleur », ou la pratique éclairée

Il faut lire ce cas d’une quinzaine de pages et les commentaires ramassés et si précis qu’en fait Lacan, où il semble que tout est dit. C’est un tour de force qui ne laisse pas indifférent et qui donne un aperçu du clinicien qu’il fut.