Les cartels à Paris

Une autre approche du savoir !
Un petit groupe pour étudier des textes, des concepts, des cas concrets… Ouvert à tous, antidogmatique & démocratique. Pour avoir la réponse à (presque) toutes mes questions… J’y vais !

 

Cartello n°22

Passe et cartel, pas sans le corps
par Laurent Dupont

 A priori quel rapport entre la passe et le cartel ? Cela ne saute pas aux yeux. La passe consiste tout de même à monter sur l’escabeau[1], témoigner, s’exposer. Le cartel, de son côté, renvoie plutôt au travail intime, en petit comité, tout seul avec quelques autres. Peut-être ce tout seul avec quelques autres nous donne une piste. L’AE est tout seul, avec quelques autres, le public notamment. Du premier témoignage où il s’agit de montrer la logique, au dernier où, départi des constructions et noms issus des trois années de travail, il y a cernage de ce bout de réel qui insiste, c’est seul que l’AE s’avance, seul avec la communauté des autres et le transfert à l’école. Pour le cartel, le cartellisant aussi est seul, seul avec sa question, seul dans sa communauté de cartellisant, seul avec le plus un. Ainsi, résonne comme jamais la phrase de Jacques Alain Miller : « La passe, comme le cartel, est, du point de vue institutionnel, une machine anti-didacticiens. L’École, avec son cartel, et sa passe, est un organisme qui vise à arracher la psychanalyse aux didacticiens.[2] » Bien sûr, ce que l’on attend d’un cartel, c’est un effet de sens aussi bien qu’une élucidation, c’est aussi ce que l’on attend d’un témoignage de passe, mais il y a autre chose. En savoir plus>

 

L’équipe de Paris-cartels

Serena Guttadauro et l’équipe de Paris-Cartel : Aurélie Charpentier, Ana De Melo et Vanessa Wroblewski (pour l’ACF Ile-de-France)

 

L’équipe de Paris-Cartels a le plaisir de vous convier cette année à sa soirée annuelle le 16 octobre prochain sous le titre « Le choix du cartel aujourd’hui, rencontre avec le savoir analytique ». Nos invités présenteront un témoignage inédit sur leurs premières expériences de cartel et Clotilde Leguil a répondu à notre invitation d’animer une discussion avec les intervenants et la salle.

cherche cartel !

Nous cherchons deux cartelisants pour former un cartel sur le séminaire XXIV « L’insu que sait de l’une-bévue s’aile a mourre », autour de la question de la fin de l’analyse et de la passe. Si vous êtes intéressé contactez par mail Camille Burais> ou Mathilde Braun> .

 

 

Le cartel constitue un outil toujours vivant dans l’École : lors de cette soirée on essayera de questionner sa fonction dans l’élaboration d’un savoir contemporain. Les cartellisants se confrontent dans ce dispositif à la rencontre de leur propre désir de savoir, qui permettra de faire surgir des fragments, parfois des épures, toujours à partir de leur place d’analysants. Animés par leur inconscient, les trois ou quatre, plus-un, sont tous au travail de leur question dans un transfert commun vers l’École. Un nouveau lien social surgit : ensemble il s’agit d’approcher le « trou du savoir » auquel on se confronte quand on mesure l’impossibilité du symbolique à modérer le réel. Le cartel permet alors d’extraire – au un par un – ce savoir qui ne s’enseigne pas. Serena Guttadauro

Rentrée des cartels

La rentrée des cartels !

L’équipe de Paris-Cartels a le plaisir de vous convier cette année à sa soirée annuelle le 16 octobre prochain sous le titre « Le choix du cartel aujourd’hui, rencontre avec le savoir analytique ». Nos invités présenteront un témoignage inédit sur leurs premières...

lire plus

Rentrée des cartels à Paris

Rentrée des cartels de l’École de la Cause freudienne organisée par l’ACF-Île-de-France & L’Envers de Paris Mercredi 1er octobre 2014 à 21h15, à l'ECF, 1 rue Huysmans, Paris 6ème LE CORPS PARTENAIRE Fétichisé, chouchouté, addicté, rafistolé, appareillé… le corps est...

lire plus

En direct du cartel !

 

Lacan « contrôleur », ou la pratique éclairée

Il faut lire ce cas d’une quinzaine de pages et les commentaires ramassés et si précis qu’en fait Lacan, où il semble que tout est dit. C’est un tour de force qui ne laisse pas indifférent et qui donne un aperçu du clinicien qu’il fut.

Rencontres
inter-cartels

Soirée intercartel

Trois cartellisants présentent un travail clinique et logique dans la perspective des Journées de l’École.