Théâtre & Psychanalyse

Collectif, responsable Philippe Benichou

L’Envers de Paris a eu l’occasion d’organiser plusieurs soirées depuis la rentrée 2014-2015, (Hôtel Europe, La place royale, Les règles du savoir vivre dans la société moderne, Hinkemann) et nous sommes sollicités par certains de nos interlocuteurs pour en organiser de nouvelles. Dans cette perspective, nous avons constitué un vecteur au sein de l’Envers de Paris, consacré à la préparation de ces soirées : lecture des textes, préparation des débats, interview des metteurs en scène, diffusion. Il s’agira également de nous intéresser aux auteurs contemporains et d’étudier en quoi leurs œuvres sont susceptibles de nous enseigner.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, contactez Philippe Benichou>

L’actualité…

Théâtre de la Ville dimanche 6 octobre 2019 à 15h

LE MISANTHROPE de Molière, mise en scène d’Alain Françon,
d
ébat avec Alain Françon et Bénédicte Jullien

Théâtre de la Porte St Martin dimanche 27 octobre 2019 à 16h

LA DAME DE CHEZ MAXIM de Georges Feydeaumise en scène de Zabou Breitman,
débat avec Zabou Breitman et Clotilde Leguil

Théâtre de l’Aquarium samedi 7 décembre 2019 à 20h

LA CHUTE DE LA MAISON USHER d’après E.-A. Poemise en scène de Jeanne Candel et Samuel Achache,
débat avec Jeanne Candel, Samuel Achache et Sophie Gayard

Théâtre de la Bastille jeudi 16 janvier 2020 à 20 h

HAMLET de William Shakespeare, mise en scène par Thibault Perrenou,
débat avec Thibault Perrenoud et Philippe La Sagna

Théâtre de la Ville samedi 25 janvier 2020 à 20h

PHEDRE de Jean Racine, mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman,
débat avec Brigitte Jaques-Wajeman, François Regnault et Patricia Bosquin-Caroz

Théâtre de l’Odéon, ateliers Berthier dimanche 8 mars 2020

PELLEAS ET MELISANDE de Maurice Maeterlinck,
mise en scène de Julie Duclos,
débat avec Julie Duclos et Nathalie Georges Lambrichs

Théâtre de la Bastille samedi 28 mars 2019 à 21 h

ILLUSIONS PERDUES d’après Honoré de Balzac,
mise en scène par Pauline Bayle
débat avec Pauline Bayle et Deborah Gutermann-Jacques

Evénements passés…

Nos travaux…

Collectif théâtre & psychanalyse

L’œuvre de Feydeau est imprégnée de la psychologie de son temps, qui est celui de la naissance de la psychanalyse. Et pour dire le désir, son insistance et son insu, on y trouve convoqués le magnétisme, l’hypnose, la suggestion post-hypnotique. Avec La Dame de chez Maxim, authentique chef d’œuvre du vaudeville, Feydeau y ajoute l’invention géniale du « fauteuil extatique », dont le médecin Petypon a vu la démonstration à Vienne (heureux hasard ?) et qui plonge chaque patient dans un sommeil dont il ne réveille en révélant l’objet de ses fantasmes !.. Par Philippe Benichou

Collectif Théâtre & Psychanalyse

Alain Françon qui œuvre depuis 1971 sur les théâtres et qui, pour la première fois (!), monte une pièce de Molière, nous a fait le plaisir d’accepter de venir converser avec Bénédicte Jullien, psychanalyste, membre de l’Ecole de la Cause freudienne. Rendez-vous le 6 octobre avec l’Envers de Paris au Théâtre de la Ville.

Théâtre & psychanalyse

Comme le relève Phillippe Hellebois, lors du débat consécutif au spectacle, la pièce pointe avec justesse le phénomène de répétition qui suit la même logique, et ne réfère pas à la réalité. La « logiquimperturbable » n’est pas le propre du « fou », mais de tout un chacun. « La folie des uns montre la folie des autres ». Même si on soupçonne que derrière chaque figure de patients et de médecin se joue un drame, Zabou Breitman est parvenue à garder la ligne de quelque chose de « délicat et de floral », où rien ne relève d’une fascination obscène de la folie. Par Bernadette Colombel

Théâtre & psychanalyse

L’intrigue se déroule autour de la découverte par le docteur Stockman de la contamination de l’eau des bains. Ce savoir, refusé ou nuancé par ce petit monde, produira chez lui une transformation en héros moderne. Un savoir, devenu La vérité. Par Stéphanie Lavigne

Théâtre & psychanalyse

  L’Envers de Paris vous a donné rendez-vous le samedi 1er juin pour un débat à l’issue de la représentation avec Zabou Breitman et Philippe Hellebois, psychanalyste, membre de l’ECF.   Le samedi 1er juin, certains d’entre nous ont eu la chance d’assister au...

La chasse aux sorcières…encore d’actualité ?

La chasse aux sorcières...encore d’actualité ? Par Bernadette Colombel C’est en plein maccarthysme(1), connu également sous le nom de « Peur rouge » qu’ Arthur Miller, écrivain engagé, écrit une pièce de théâtre, Les Sorcières de Salem (2), jouée pour la première fois...

LES SORCIERES DE SALEM…

Le fait même que l’homme parle lui rend possible le mensonge, atteste J. Lacan en 1960 [2]. Sept ans plus tôt, Arthur Miller offrait au grand public Les Sorcières de Salem, pièce en quatre actes dont la sombre allégorie du maccarthysme résonna à grand bruit dans la société américaine de l’époque… Par Célia Breton

LE DIREKTOR, de l’ironie à l’humour et plus…

L’adaptation du film en pièce de théâtre fut là l’occasion d’un déplacement, celui de l’ironie en humour, déplacement voulu par le metteur en scène : comique situationnel, absurde, direct, et aussi «  la mauvaise blague qui ne fait rire que cinq personne «  (Interview du metteur en scène, Théâtre de la Bastille) – Le débat fut l’occasion d’échanges sur l’implication d’aujourd’hui du salarié dans l’entreprise. Le discours du maître y est supporté par chacun jusqu’à la dépersonnalisation, la déshumanisation… Par René Fiori

Le Direktor …

Avec le metteur en scène, Oscar Gomez Mata, le Théâtre de la Bastille propose Le Direktor, une pièce adaptée du film du même nom (2006), du réalisateur Lars Von Trier. Dans Le Direktor, le cinéaste met en scène un directeur d’entreprise qui, n’assumant pas le versant désobligeant de sa charge, se fait passer pour un simple employé… Par par Bernadette Colombel

ZADIG* à Paris !

L’Envers de Paris saisit l’occasion de faire circuler l’actualité du mouvement Zadig à Paris, autour d’un débat sur « Les Hérétiques ». Cette pièce, création de François Rancillac, sur un texte de Mariette Navarro, se veut une réflexion sur l’actualité politique de la montée de l’intolérance et de l’obscurantisme. Voici la vidéo du débat avec François Rancillac et Caroline Leduc, psychanalyste, membre de l’ECF.

Matin et soir

Jon Fosse est un écrivain norvégien contemporain dont l’œuvre romanesque et théatrale est reconnue par de nombreux prix littéraires tel  le Prix International Ibsen en 2010, est traduite dans 40 langues et a été mise-en-scène par J. Lassalle, P. Chéreau, C. Régy, T. Ostermeier. Son écriture est caractérisée par la radicale nouveauté de ses intrigues minimales voire absentes, de ses choix de mots quotidiens loin de tout « beau style », de ses personnages réduits à des inconnus dépourvus d’histoire… Par Marie-Christine Baillehache

L’absence de guerre de David Hare

Cette pièce pose dès sa sortie, en 1993 une question qui semble hanter notre époque. À l’heure du triomphe du capitalisme et du libéralisme, comment est-il encore possible d’être de gauche sans que la bataille ne soit perdue d’avance ? Par Hélène de La Bouillerie

L’Absence de Guerre, Théâtre & psychanalyse

C’est un gros inconvénient. D’être progressiste. On est censé croire à la sagesse populaire. On dit « Le peuple ! Le peuple ! Les gens ! Les gens ! » Mais la vérité c’est que les gens font des trucs cons. L’Absence de guerre. David Hare. Peu connu en France, David...

Théâtre & psychanalyse

Entretien avec Aurélie Van Den Daele, metteur en scène de L’Absence de guerre de David Hare(1) au Théâtre de l’Aquarium du 8 janvier au 3 février 2019. Avec Marie-José Asnoun et Philippe Benichou pour le Collectif Théâtre et psychanalyse de l’Envers de Paris.

Infidèles au théâtre de la Bastille !

Voici l’audio du débat suite à la représentation de la pièce INFIDELES, avec Esthela Solano-Suarez, psychanalyste et Frank Vercruyssen de la compagnie TG Stan de Roovers. Soirée préparatoire aux 48èmes Journées de l’ECF : « gai, gai, marions-nous ! La sexualité et le mariage dans l’expérience analytique » …

Zadig à Paris !

Avec Les Hérétiques, L’Envers de Paris saisit l’occasion de faire circuler l’actualité du mouvement Zadig à Paris. Cette pièce, création de François Rancillac, directeur du Théâtre de l’Aquarium, sur un texte de Mariette Navarro, se veut une réflexion sur l’actualité politique de la montée de l’intolérance et de l’obscurantisme…

Collectif Théâtre et Psychanalyse

« Pourquoi m’as-tu fait la robe si longue, mère ? » L’Envers de Paris fait sa comédie à la française, et vous présente le débat autour de la pièce « l’éveil du printemps de Wedekind, avec Anaëlle Lebovits-Quenehen et François Regnault, par Stéphanie Lavigne.

L’artiste toujours précède l’analyste (1)

Le vecteur « Théâtre et psychanalyse », nous invitait au théâtre de l’Aquarium le 19 mai dernier pour la pièce « Reconstitution », une mise en bouche pour les J48, mise en scène et scénographiée par Pascal Rambert, Agnès Bailly, membre de l’Envers de Paris, nous raconte la discussion avec le metteur en scène.

Participez à la semaine sans écrans

OCCUPATION 2 a commencé il y a quelques jours avec le spectacle Grande Traversée du collectif l'Avantage du doute. Cette aventure se poursuit du 4 au 10 juin avec la SEMAINE SANS ÉCRANS où nous continuerons à interroger notre rapport...

Reconstitution

Le collectif théâtre et psychanalyse vous informe que Pascal Rambert, s’est rendu disponible pour cette première soirée préparatoire aux 48 ème Journées de l’ECF afin de débattre avec nous. Une femme et un homme qui se sont aimés, ont eu un enfant et se...